Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'aporie                     Derrida, l'aporie
Sources (*) : Derrida, Heidegger               Derrida, Heidegger
Jacques Derrida - "Apories - Mourir, s'attendre aux "limites de la vérité"", Ed : Galilée, 1996, pp137-138

 

Autoportrait face a la mort (Picasso, 1972) -

Derrida, Freud, la psychanalyse

Heidegger, Freud ou Levinas, témoins d'un questionnement qui laisse les frontières interminablement ouvertes, restent contaminés par une bio-anthropo-théologie cachée

Derrida, Freud, la psychanalyse
   
   
   
Derrida, Lévinas Derrida, Lévinas
Derrida, limitrophie, limite et arrêt               Derrida, limitrophie, limite et arrêt  
Derrida, religion                     Derrida, religion    

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans son intervention à la Décade de Cerisy dont le thème est "le passage des frontières" (15 juillet 1992), Jacques Derrida renvoie plusieurs fois à un "débat virtuel" entre Heidegger, Levinas et Freud. Si ce débat peut avoir lieu (sous la plume de Derrida), c'est parce que tous trois témoignent d'un "style de questionnement" qui, justement, passe les frontières. Il choisit dans ce texte l'exemple de ce que Heidegger dit de la mort dans les §50 à 53 de Sein une Zeit, mais il pourrait prendre d'autres exemples dans Freud (la pulsion de mort et son au-delà) ou dans Levinas ("C'est de la mort de l'autre que je suis responsable au point de m'inclure dans la mort"). Tous trois ouvrent des questionnements qui les conduisent en ce lieu qui intéresse Derrida, celui où toute frontière devient inassignable : le lieu de l'aporie ou des apories, pour reprendre le titre du texte, c'est-à-dire le lieu où il faut s'attendre aux "limites de la vérité". Ils débordent les frontières, ils touchent aux paradoxes et aux chiasmes des discours sur la mort, mais l'aporie reste pour eux insoutenable, insupportable, ils ne peuvent pas l'endurer. Englués dans une "bio-anthropo-thanato-théologie" héritée des religions dites du Livre, ils n'accèdent pas à la pensée du "deuil originaire" (p75), irréductible, incalculable, où ils renonceraient aux axiomes qui reconstituent des frontières ou des clôtures problématiques (p77). S'ils sont, eux aussi, dans la position du marrane, le secret les garde autant et plus qu'ils ne le gardent.

 

 

Picasso face à l'impensable de sa "propre" mort.

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaAporie

OW.LOD

DerridaHeidegger

OJ.KOL

DerridaFreud

JI.LJH

DerridaLevinas

PI.LKI

DerridaLimite

IU.LIU

DerridaReligion

WJ.JLL

UQuestionnementAvant

Rang = QBioanthropoQuestion$
Genre = MK - NA