Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
[La] matrice derridienne (ce qui s'en restitue)                     [La] matrice derridienne (ce qui s'en restitue)
Sources (*) : Le spectre de J.D. hante le loft               Le spectre de J.D. hante le loft
Pierre Delain - "Pour une œuvrance à venir", Ed : Guilgal, 2011-2017, Page créée le 18 février 2017

[La matrice derridienne (ce qui s'en restitue)]

   
   
   
                 
                       

Je suppose qu'il y a, en-deça de toute intention, une matrice derridienne. Est-elle unique? Plurielle? Est-elle divisée, discordante, hétérogène? Ce n'est pas très clair, et je ne sais pas si ça le sera un jour. Vous vous en doutez, c'est pour ça que j'ai barré le "la" (une solution de facilité). Disons que mon idée, c'est qu'elle serait singulière pour chacun d'entre nous, à la date où il parle. Pour toi aussi, par exemple, elle est singulière, bien que, peut-être, ce ne soit déjà plus la même. Mais je dois quand même supposer, pour continuer à écrire, que c'est toujours la matrice, "la" matrice sur laquelle j'ai décidé d'écrire.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

[Quelques parcours à partir des mots de Jacques Derrida] (Le vocabulaire de la déconstruction)

-

[Jacques Derrida et la déconstruction : une hantise du retrait]

-

[On peut comparer l'oeuvre derridienne à un vaccin, qui protégerait contre "la loi du pire"]

-

[Jacques Derrida apostrophe le lecteur : tu dois concourir, toi aussi, à l'énigme du concept d'oeuvre]

-

[Jacques Derrida part de la déclaration folle, inouïe : "Je suis mort", pour pointer un "hors code", au-delà du deuil et de la mélancolie]

-

Œuvrer, c'est conjurer la hantise d'un "je-suis-mort"

-

[A la phrase : "Je suis mort", toujours déjà annoncée, Jacques Derrida ajoute l'écart d'une phrase supplémentaire : "Nous nous devons à la mort"]

-

[Jacques Derrida : D'un retrait juif aux judéités à venir]

-

L'autobiographie derridienne, c'est ce qui aura fait qu'elle n'aura pu être faite : un retrait du "biographique", ce lieu introuvable, cette mère, ce réceptacle

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

- Laaqib : Le grand risque de l'époque actuelle, c'est que l'autre ne réponde pas.

- Bernard : A-t-il jamais répondu?

- Laaqib : On le croyait, et c'était l'essentiel.

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Delain
MatriceInaveu

AA.BBB

LSJDParcours

VE.LLV

LU_MatriceInaveu

Rang = YMatriceInaveu
Genre = -