Projet
Derrida
Art
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
         
 
         
Boutique
Le récit de l'Orloeuvre

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
L'oeuvre, une seule fois                     L'oeuvre, une seule fois
Sources (*) : L'archi - oeuvre               L'archi - oeuvre
Mariline Coopers - "Se délivrer chaque jour", Ed : Galgal, 2007-2013, Page créée le 27 février 2011

 

-

Oeuvres : répondre de l'unique

[L'oeuvre ne s'écrit, ne se lit, ne se voit ou ne s'entend qu'une fois, une seule]

Oeuvres : répondre de l'unique
   
   
   
L'oeuvre accueille l'autre L'oeuvre accueille l'autre
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

L'oeuvre n'est pas un objet, c'est un coup. Comme aux échecs où chaque coup est un événement unique, daté, irremplaçable, l'oeuvre est produite pour tel destinataire, dans telle circonstance, dans le cadre de certaines règles qui s'appliquent d'une certaine façon. Elle est jetée par son "auteur" avec une intention et dans un contexte qui ne sont pas ceux de sa réception. Comme Antonin Artaud qui jetait des sorts [contre ses ennemis, mais parfois aussi contre ses amis], elle ne contrôle pas l'impact qu'elle produit sur une personne, un état du langage, un discours. Qu'elle atteigne ou non son destinataire, qu'elle finisse oubliée, détruite ou encore exhibée et patrimonialisée dans un musée, elle pose la question du redoublement de ce premier coup. Qu'elle soit ou non cataloguée comme "oeuvre d'art" et commentée à ce titre, elle ne s'épuisera ni dans un genre, ni dans une filiation; si c'est une oeuvre, elle restera unique. Aucune culture, aucun savoir, aucune rhétorique ne l'apaisera.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

[L'oeuvre, en son mouvement, tient à l'ajointement inouï de la machine et de l'événement]

-

[Le secret de l'oeuvre est sa date, qui restera indéchiffrable]

-

[Avec la signature s'arrête l'oeuvre; mais la hantise du nom est inarrêtable]

-

[Nul ne peut garantir les "droits" d'un auteur sur une oeuvre]

-

Les sorts et dessins d'Artaud sont destinés à rester et demeurer dans un musée car ils sont marqués d'une immédiateté, d'une singularité et d'une unicité éternelles

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Mariline
ArchiOeuvreUnique

AA.BBB

MQiArchiOeuvre

BC.NND

FilOrloeuvre

G.BC.NND

ArchiOeuvreAutre

GE.LEG

EE_ArchiOeuvreUnique

Rang = VAO-02000
Genre = -