Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'Europe                     Derrida, l'Europe
Sources (*) : Derrida, nos tâches               Derrida, nos tâches
Jacques Derrida - "L'autre cap", Ed : Minuit, 1991, pp77-80

 

Collage (Karl Waldmann) -

Derrida, le politique

Il faut appeler à une responsabilité qui endure les antinomies de l'héritage européen, tout en respectant ceux qui refusent les tribunaux institués de cette responsabilité

Derrida, le politique
   
   
   
Derrida, l'aporie Derrida, l'aporie
Derrida, responsabilité(s)               Derrida, responsabilité(s)  
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Les mots comme Europe, capital, identité, culture, il faut les prendre au sérieux, mais il faut aussi les mettre entre guillemets, les considérer comme des paléonymes dépassés. C'est cela le devoir de la tradition européenne, qui est aussi un double devoir : fidélité et ouverture, rigueur et excès. "Je suis européen", écrit Derrida, mais "je ne suis pas, ni ne me sens, de part en part européen" (p80). Dire cela, tenir à ce devoir, ce n'est pas seulement une identité culturelle, comme on dit, c'est une responsabilité. Laquelle? Pour celui qui est fidèle à l'Europe, elle ne peut prendre qu'une forme négative, [du type : sans ouverture au tout autre, je ne suis pas moi-même] qui laisse sa place à l'événement. Exiger positivement cette forme négative, c'est l'une des antinomies de l'"esprit" européen, comme disait Valéry.

Derrida distingue, dans la série des devoirs qui s'inscrivent comme exemples de la tradition européenne, les deux derniers, qui répondent selon lui à un autre type d'aporie, plus radical, où l'aporie elle-même est indéterminée. Il s'agit de ce qui, tout en restant fidèle à l'idéal des Lumières, excède l'ordre de la raison (questionner l'histoire de la raison, reconnaître ses limites); et de ce qui, au nom même de la responsabilité, conduit à prendre des positions qu'on peut dire irresponsable. Ces apories-là, comme les autres, il faut en faire l'épreuve, les endurer. C'est même nécessaire, aujourd'hui en Europe. Il y a de l'indécidable, du double bind, qu'aucune comparution devant une institution ou un tribunal ne peut effacer.

 

 

Dans Apories, Derrida auto-commente son texte de l'Autre cap. Citation : "L'affirmation qui s'annonçait à travers la forme négative, c'était donc la nécessité de l'expérience même, l'expérience de l'aporie (et ces deux mots qui disent le passage et le non-passage s'accouplent aussi de façon aporétique), l'expérience comme endurance et comme passion, comme résistance ou restance interminable" (p42).

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaEurope

JO.LJO

DerridaTache

NF.KJL

DerridaPolitique

PK.MMP

DerridaAporie

MG.MLK

DerridaResponsabilite

GW.NKO

UResponsabiliteRespect

Rang = LResponsabEndurance
Genre = MK - NG