Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
La démocratie à venir, au - delà du politique                     La démocratie à venir, au - delà du politique
Sources (*) : Derrida, le politique               Derrida, le politique
Jacques Derrida - "Voyous - deux essais sur la raison", Ed : Galilée, 2003, pp53, 62-63

 

- -

Derrida, la différance

La démocratie ne cesse de se différer sans jamais être elle-même, de renvoyer, dans l'urgence d'un "à venir", à la différance, à l'espacement, à l'altérité de l'autre

Derrida, la différance
   
   
   
Derrida, l'autre Derrida, l'autre
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Comme une ellipse, la démocratie a deux centres, deux foyers. D'un côté, elle revient toujours sur elle-même. Affirmant son pouvoir, son ipséité, sa légitimité, sa force, elle rassemble un ensemble souverain qui peut dire "Je peux". Mais d'un autre côté, elle doit préserver, dans son concept même, une liberté radicale de jeu et d'indécidabilité. Cette liberté est, selon Derrida, plus radicale, plus originaire, plus marquante, plus archaïque que tout pouvoir (pp47-48). Il faut que le sens de la démocratie reste indéterminé, il faut que de nouvelles injonctions puissent s'ajouter, dans l'urgence, à son mouvement. Nul ne peut s'autoriser à donner un sens univoque, un sens propre à ce mot (p58). Il ne suffit pas de recueillir une majorité pour qu'une démocratie puisse se dire proprement dite (p58), pour qu'elle devienne authentique et incontestable. A une certaine date, dans une certaine situation, elle pourrait devenir nazie, fasciste ou islamiste; elle pourrait, selon la loi du nombre, se détruire elle-même. Ces processus auto-immunitaires consistent toujours en un renvoi : devenir-espace du temps et devenir-temps de l'espace, différance, espacement, diffraction (p60)

"Car il y va aussi, et du même coup, la chose étant marquée par le même mot en différance, de la différance comme renvoi à l'autre, c'est-à-dire comme expérience indéniable - je souligne : indéniable - de l'altérité de l'autre, de l'hétérogène, du singulier, du non-même, du différent, de la dissymétrie, de l'hétéronomie" (Voyous p63).

 

 

Dans tous les domaines, la démocratie est inachevée. Les étrangers, les mineurs, les étrangers, les femmes peuvent-ils voter? Où s'arrêtent les droits ou la liberté de la presse? Quel équilibre trouver entre le droit et la justice, entre le mérite et la justice sociale? Par ces questions et d'autres (innombrables), la démocratie entretient l'intervalle, l'écart. Elle n'est égale à elle-même qu'inadéquate et impropre - c'est-à-dire sans être, interminable par la frontière instable entre le politique, tel qu'hérité de la tradition, et l'"ultra-politique" - ce qui pourrait venir, tout en restant indéterminé, au-delà du politique.

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DemoDecons

EJ.LEJ

DerridaPolitique

MJ.MML

DerridaDifferance

WP.LPP

DerridaAutre

LM.MMK

UDemocratieDifferance

Rang = MDemocratieDifferance
Genre = MK - NG