Derrida
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Contrevenir à l'auto - immun, au - delà du politique                     Contrevenir à l'auto - immun, au - delà du politique
Sources (*) : La démocratie à venir, au - delà du politique               La démocratie à venir, au - delà du politique
Jacques Derrida - "Voyous - deux essais sur la raison", Ed : Galilée, 2003, pp59-63

 

- -

Derrida, le politique

A même la démocratie, le processus auto-immunitaire renvoie dans l'espace (expulsion, exclusion / accueil) et dans le temps (en retard / en avance sur elle-même)

Derrida, le politique
   
   
   
Derrida, auto - immunité Derrida, auto - immunité
Derrida, le temps               Derrida, le temps  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Nous héritons de la démocratie - c'est un coup d'envoi, mais le contenu de cet héritage est indécidable, indéterminé. Quelle est la mission qui nous est donnée? Pour faire quoi? Quand? Toujours, la démocratie renvoie à autre chose :

- dans le temps (ajournement). La démocratie suppose une liberté, un libre jeu dans son concept. A tout moment, des forces peuvent s'y opposer, vouloir la détruire de l'intérieur (comme on l'a vu en Allemagne, en Italie ou en Algérie). Un suicide est toujours possible. C'était déjà le cas avec la colonisation : défendre la démocratie, l'étendre, tout en menaçant ses principes. Comment se protéger contre un agresseur du dedans? En niant la démocratie. La démocratie est toujours inachevée, en retard, un retard essentiel de la démocratie présente, qui marque son inadéquation à soi, son ajournement interminable. Il n'y a pas d'idée de la démocratie, elle est, toujours, "à venir".

- dans l'espace (renvoi à l'autre). Des agresseurs peuvent venir du dehors. Il faut des frontières, des expulsions, des exclusions, des actions qui menacent les droits de l'homme au nom des droits du citoyen : censure, privation de mouvement et de liberté, absence de droit de vote pour les immigrés, souffrance des faibles, des minoritaires, au nom du plus grand nombre. La démocratie se protège en se limitant elle-même.

Et tout cela, insiste Derrida, cela arrive "à même" la démocratie :

"Cette fatalité auto-immunitaire est inscrite à même la démocratie, à même le concept d'une démocratie sans concept, à même une démocratie dépourvue de mêmeté et d'ipséité, d'une démocratie dont le concept reste libre, sans embrayeur déterminé, en roue libre, dans le libre jeu de son indétermination, à même cette chose ou cette cause qui, précisément, sous le nom de démocratie, n'est jamais proprement ce qu'elle est, jamais elle-même. C'est le sens propre, le sens même du même (ipse, metipse, metipsissimus, meisme, même), c'est le soi-même, le même, le proprement même du soi-même qui fait défaut à la démocratie" (Voyous p61).

 

 

"La pensée du politique a toujours été une pensée de la différance et la pensée de la différance toujours aussi une pensée du politique, du contour et des limites du politique, singulièrement autour de l'énigme ou du double bind auto-immunitaire du démocratique" (Voyous p64).

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaPOE

DE.LED

DemoDecons

IE.LIE

DerridaPolitique

MK.MLK

DerridaAutoImmun

ED.LED

DerridaTemps

IR.LIR

UDemocratieAutoImmun

Rang = ODemocratieEspaceTEmps
Genre = MK - NG