Derrida
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Gil Aelligam                     Gil Aelligam
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Gil Aelligam - "Semences d'a-théisme", Ed : Galgal, 2007, Page créée par le scripteur le 10 avril 2000

 

-

[Gil Aelligam]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

(Gil) : Depuis que j'ai dit quelques mots sur mes centres d'intérêt, les gens pensent que je suis devenu religieux, mais c'est complètement faux. Ce sont eux qui parlent de religion, pas moi. Pour moi, ce n'est pas la question. Il y a des croyances, elles se prolongent aujourd'hui, elles se continuent, se laïcisent, se sécularisent, et ce qui m'intéresse, c'est-à-dire le noyau qui reste, est détaché de toute religion. Cela ne veut pas dire que la religion se soit effacée, qu'elle ait disparu, cela veut dire que le noyau du religieux était séculier dès le départ. L'opposition entre séculier et religieux, entre athée et religieux, c'est une illusion. Pour y comprendre quelque chose, il faut s'en débarrasser.

 

 

 

 

Propositions (les ttes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[L'hébreu (ivri) est celui qui vient d'au-delà du fleuve]

-

[Rien ne serait plus terrorisant qu'un athéisme vraiment athée]

-

Ce qui se passe dans la circoncision se fait hors langage

-

Le peuple juif échappe à la définition usuelle du peuple : il ne peut ni s'assembler ni être co-présent à lui-même

-

On ne peut jamais être assuré d'un athéisme radical, car le désenchantement est la ressource même du religieux

-

La circoncision est un épanchement sanguin strictement cautérisé, coagulé, cicatrisé

-

Un ou des athéismes

-

L'athéisme, c'est tenter de vivre dans un monde inconsistant

-

Dans l'"autofellocirconcision" derridienne, le propre se reconnaît comme frappé d'exappropriation

-

Le simple fait de parler nous installe d'entrée de jeu dans l'alliance de la circoncision

-

Qu'est-ce qui, pour un Juif, rend irrésistible l'attrait du judaïsme? Le "sentiment intime d'une même construction psychique", qui ne se laisse pas saisir par les mots

-

Le sionisme religieux porte le rêve d'un peuple juif qui échapperait à la division induite par la modernité

-

Il faut que perdure la différence entre "nation" israëlienne et "peuple" juif

-

Le juif est méprisé car il rappelle que la voix est perdue pour toujours

-

L'irréductible référence à l'Un sépare la logique du talith de celle du voile : (Un + n) ne se multiplie que la première fois

-

Le prépuce (orla, mot qui vient d'une racine qui veut dire "fermer") est le cache absolu; l'ôter, c'est découvrir l'organe du désir et dévoiler le manque dans l'homme

-

L'oeuvre derridienne, autobiothanatohétérographique, est la mise en oeuvre de ce qu'il nomme "ma" circoncision

-

Le prépuce, comme la voix, se détache du corps : impossible de ne pas laisser de trace dans la langue

-

Semences d'a-théisme (Gil Aelligam, 2007) [PULD]

- Ouzza : Gil n'est pas le seul informaticien du loft. Il y a aussi, entre autres, Yuchuan et Alain. Sa particularité, c'est que si vous lui posez la question, il vous répondra toujours autre chose. Il dira qu'il est coureur cycliste, fleuriste, professeur d'arabe ou conducteur de chameaux. Il y a toujours quelqu'un pour le croire. Mais moi je le connais, je sais qu'il est avant tout rigoureux, logique, solide, épais, puissant. Sans ces qualités, il n'aurait jamais séduit Patricia. Alain est probablement moins technicien que lui, mais plus imaginatif.

- Eglantine : Je ne sais pas ce que tu entends par imagination, mais je suis sûre d'une chose, c'est que quand il programme, Gil ne pense jamais à la programmation.

- Ouzza : Il dit que la fragilité des autres est un chemin vers sa fragilité à lui. Si c'était si simple que ça, il aurait pu tout aussi bien devenir bouddhiste, vous ne croyez pas? Et vous n'avez pas l'impression qu'il se prend pour une sorte de prophète? Personne n'a jamais pu tirer au clair ce qui le poussait exactement, sauf peut-être Saphira, qui sait? Ou Patricia? Elle aussi, elle a de ces ambiguités.

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Gil
GilParcours

AA.BBB

HebGalgal

FR.AEL

YY_BC.DBJ

Rang = zQuois_Aelligam_Gil
Genre = Pmasc -