Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, responsabilité(s)                     Derrida, responsabilité(s)
Sources (*) : Derrida, droit de regard               Derrida, droit de regard
Jacques Derrida - "Donner La Mort", Ed : Galilée, 1999, pp21-22

 

Le sacrifice d'Isaac -

Derrida, l'éthique

L'événement chrétien du "devenir-responsable" est lié au don sacrificiel où l'homme, dans sa singularité même, devient personne - vue par le regard d'un autre, d'un Dieu

Derrida, l'éthique
   
   
   
Derrida, christianisme, latinisation Derrida, christianisme, latinisation
L'héritage d'Abraham, irrévocable               L'héritage d'Abraham, irrévocable  
Derrida, le don                     Derrida, le don    

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

L'homme d'aujourd'hui, inscrit dans l'histoire, a du mal à avouer que la responsabilité qu'il croit liée à une décision libre de son moi, est historique, c'est-à-dire liée à un événement, une autre décision prise sans continuité avec un savoir ou des normes données, "dans l'épreuve de l'indécidable", écrit Derrida. L'homme est devenu responsable quand il est entré en rapport avec la transcendance de l'autre. Il aura fallu pour cela rompre avec le "mystère orgiaque", cette dimension démonique qui appartient à l'espace de la non-responsabilité. Avouer ce secret (l'historicité de la responsabilité) en rapport avec un autre secret, hétérogène (le démonique), implique la mise en jeu d'un troisième secret : l'expérience chrétienne du don sacrificiel. Cette dernière expérience aura libéré la responsabilité de la personne chrétienne. Prenant appui que les Ecrits hérétiques de Jan Patocka, Jacques Derrida écrit : "Le secret du mysterium tremendum prend la relève d'un secret hétérogène avec lequel il rompt". Il associe ce mystère, qui s'élève sur le fond d'un ou de plusieurs mystères passés (le démonique, l'anabase platonicienne), au don de la mort, celui d'Abraham sacrifiant son fils Isaac [dans la tradition chrétienne, le sacrifice d'Isaac est une figure anticipée de celui de Jésus].

En tant qu'anabase (montée de l'esprit), le mystère chrétien convertit un autre mystère, celui de la caverne de Platon où l'âme se tourne vers le Bien. C'est cette intériorisation qui éveille la responsabilité - mais sans se dégager de l'élément mystique. Cette rupture est une mise à mort et aussi un deuil, une conservation qui garde ce qu'elle abandonne. Ce qui est abandonné (sacrifié) n'est pas détruit, mais déplacé. Le mystère antérieur est incorporé, "subordonné" au suivant.

Le sacrifice d'Isaac, par Filippo Brunelleschi (Eglise San Giovanni, Florence).

 

 

L'homme devient une personne quand, dans sa singularité, il est saisi par un tremblement qui est aussi une conversion. Un autre, inaccessible (Dieu), le regarde sans être vu. Le voici héritier d'une histoire dont il est à la fois le gardien et le fossoyeur. Il lui faut assujettir, conserver en lui et refouler le démonique, le mystère orgiaque, le secret. Il le dépasse, mais l'encrypte. Ainsi le lieu de toutes les responsabilités, la personne, est-il aussi le lieu d'un impensé.

[Abraham est celui qui devient une personne par la foi. En acceptant de sacrifier son fils préféré, en prenant ses responsabilités sans qu'aucune garantie ne lui ait été donnée, il s'expose à l'incertitude. Dans la crainte et le tremblement, le don sacrificiel fait de lui une personne; mais ce don sacrificiel qui fait partie de son histoire, qui le renvoie à une mutation ancienne du platonisme vers le christianisme, l'homme moderne a du mal à l'avouer. En refoulant les mystères passés, démoniques, il garde en secret quelque chose des traditions thaumaturgiques qu'il refoule. La genèse de la responsabilité individuelle est aussi une histoire du secret].

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaResponsabilite

LE.LLO

DerridaDroitRegard

EH.HHM

DerridaEthique

BV.LLK

DerridaChrist

FH.LLK

AbrahamHeritage

GH.LHE

DerridaDon

JD.LLK

X.christ

Rang = NChristianismePersonne
Genre = MR - IA