Projet
Derrida
Juif?
Art
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
         
 
         
Le récit de l'Orloeuvre
Boutique

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Freud, la judéité                     Freud, la judéité
Sources (*) : Le judaïsme, indéfinissable               Le judaïsme, indéfinissable
Yosef Hayim Yerushalmi - "Le Moïse de Freud, Judaïsme terminable et interminable", Ed : Gallimard, 1993, p40

 

Le pain de seigle Levy (Bernard Lestenbert, 2011) -

Un Juif peut être athée sans renoncer au judaïsme

   
   
   
                 
                       

Cliquer pour accéder à son texte

 

Depuis Spinoza, l'idée qu'on puisse être Juif sans être religieux est devenue familière, et la notion de "Juif laïc" s'est répandue. Pourtant elle ne va pas toujours de soi. Entre les spécialistes de l'histoire ou de la religion juive, experts en talmud ou en Kabbalah, les nationalistes, socialistes ou philantropes juifs, les juifs engagées dans l'entraide, l'étude de la langue hébraïque, yiddish ou ladino, les juifs "culturels" qui s'intéressent soit au théatre, soit à la musique soit aux traditions culinaires, ceux qui participent aux offices de la synagogue sans être croyants et aussi ceux qui se sentent irréductiblement juifs, sans partager aucune de ces particularités ni centres d'intérêt, avec toutes les nuances et toutes les combinaisons possibles, on peut faire une liste infinie de substituts à la religion et à Dieu. Quels sont les points communs entre tous ces comportements? On parle souvent de "Juif psychologique", et on attribue à cette posture certains traits de caractères : intellectualité, indépendance d'esprit, exigence éthique, souci de la justice, ténacité face aux persécutions, extrême sensibilité devant les préjugés antisémites, etc... Mais la définition du "juif laïc" reste obscure.

Le cas de Freud est particulier. Il se qualifiait lui-même de "gottloser Jude" (un Juif sans Dieu). Dans sa jeunesse, il a refusé catégoriquement de se soumettre aux rituels juifs, et a exigé de sa future femme Martha Bernays (petite-fille du grand rabbin de Hambourg, Isaac Bernays) qu'elle renonce à toute pratique religieuse. Mais cela ne l'a pas empêché d'affirmer une appartenance juive, dont il déclarait lui-même qu'elle échappait à toute analyse.

 

 

Ce slogan publicitaire s'adresse moins aux Juifs athées qu'aux goyim prêts à déguster quelque chose de juif, même s'ils n'ont aucune autre affinité avec le judaïsme.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Yerushalmi
FreudJudeite

EE.LEE

HebDefinition

EB.LEB

VJuifsAtheisme

Rang = VJuifsAtheisme
Genre = DET - DET