Derrida
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Saphira Beilotshill                     Saphira Beilotshill
Sources (*) : Le lieu de l'Orloeuvre               Le lieu de l'Orloeuvre
Saphira Beilotshill - "L'éclat du souffle", Ed : Galgal, 2007, Page créée par le scripteur le 21 août 2000

 

-

[Saphira Beilotshill]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

Saphira est issue d'un couple bigarré : père écossais et mère judéo-perse. Mélange nordique-oriental, christiano-musulman et aussi judéo-britannique qui explique en partie certains des rapprochements peu évidents qu'elle propose à la sagacité publique, mais en partie seulement car Saphira ne perd pas une occasion d'enrichir sa culture, influencée qu'elle est par plusieurs Orloviens dont Gil Aelligam et Bendito lui-même.

Après 7 ans de chycalise avec Albert Egakis, elle tend en effet à consolider une indépendance, comme on dit, chèrement acquise, qui lui fait prendre une route qu'elle ne doit à personne et qui lui donne un charisme dont elle ne prendra conscience que lorsque Danel la prendra pour confidente, et aussi lorsqu'Ignace, cet homme reconnu, apparemment si sûr de lui, fera le choix de la fuite plutôt que d'entendre jusqu'au bout sa parole.

(Saphira : j'acquiesce, mais il ne faut pas compter sur moi, ni pour le dire, ni pour le faire).

 

 

 

 

Propositions (les ttes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[À chaque souffle, le même se répète, ce qui n'empêche pas toujours qu'il arrive du nouveau]

-

[(CinéAnalyse) : En acquiescant à l'inconditionnel]

-

Le Aleph, cest la dissémination du fondement

-

L'aleph est l'exil extrême en soi-même

-

La voix humaine est en exil

-

La voix est cette origine parlante qui fait, de la chair, un corps d'homme

-

La voix conjugue en un souffle l'être et le désêtre

-

Le souffle est le plus propre à effacer, dans l'expression naturelle, la différance articulatrice

-

Dans le jeu de la dissémination se définit et s'imprime littéralement la mise à l'écart de l'être

-

Le verbe "être" est l'unité de la pensée et de la voix dans le logos

-

Le cri est l'éclat de la Voix dans son origine

-

L'oreille de l'homme permet au souffle de la voix de franchir l'espace

-

A chaque souffle je fais jouir Dieu par ma bouche

-

L'Ethique (e) prophétise l'aleph

-

Chez Artaud, le souffle ne se confond pas avec la voix : il perfore le subjectile, il fait la guerre aux mots et au langage

-

Quelque chose a disséminé l'aleph

-

Rachel est l'envers d'un souffle originel

-

La voix porte la création

-

L'éclat du souffle (Saphira Beilotshill, 2007) [LEDS]

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Saphira
SaphiraParcours

AA.BBB

HebGalgal

GS.OPH

YY_SaphiraParcours

Rang = zy_Beilotshill_Saphira
Genre = Pfem -