Derrida
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
CinéAnalyse : il faut que je te porte, au - delà de l'être                     CinéAnalyse : il faut que je te porte, au - delà de l'être
Sources (*) : Le cinéloft du Quai               Le cinéloft du Quai
Bertille Sapintza - "La Sibylle", Ed : Galgal, 2007-2011, Page créée le 19 septembre 2019 Orlolivre : te porter, toi, dans ce monde sans monde

[(CinéAnalyse) : En disant : "Il faut que je te porte" (au-delà de l'être)]

Orlolivre : te porter, toi, dans ce monde sans monde
   
   
   
                 
                       

1947.

- L'Aventure de Madame Muir (Joseph L. Mankiewicz).

1957.

- Vertigo (Alfred Hitchcock).

1969.

- L'Arrangement (Elia Kazan).

1977.

- Rencontres du troisième type (Steven Spielberg).

2001.

- Blue Velvet (David Lynch).

2010.

- Oncle Boonmee (Apichatpong Weerasethakul).

2013.

- Une belle fin (Uberto Pasolini).

2015.

- Sayonara (Kôji Fukada, 2015).

2017.

Demain et tous les autres jours (Noémie Lvovsky).

2018.

- In my Room (Ulrich Köhler).

- First Reformed (Paul Schrader).

2022.

- The Banshees of Inisherin (Martin McDonagh).

- Goutte d'Or (Clément Cogitore).

---

Qu'un monde s'efface, disparaisse, n'implique pas que tout le monde ait disparu. Il y a des survivants, des rescapés, des restes. On peut être tenté de prolonger le monde d'avant, dans l'être, mais ça ne marche pas toujours, ça peut échouer, et puis d'autres tentations peuvent surgir, des idées nouvelles peuvent arriver, des déplacements, au-delà de l'être. Ces mouvements ne sont pas repérables directement, ils se présentent obliquement, par un détail, une allusion, un geste. L'au-delà de l'être n'est pas un au-delà spirituel, c'est le commencement d'un retour dans l'être, mais un retour imprévisible, inanticipable, qui ne prolonge aucune causalité antérieure. L'être à venir ne communique pas avec le présent de l'être.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Vertigo (Alfred Hitchcock, 1957) - Tu es morte, ton monde a disparu, il faut que je te porte

-

Blue Velvet (David Lynch, 2001) - En rêve ou en fantasme, je reste engagé, inconditionnellement, envers l'autre : son monde est anéanti, il faut que je la porte

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

logo

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
   

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

CineHantise
EthiqueOeuvre

AA.BBB

CineLoft

SG.LKJ

MondePorter

DR.MMP

MZ_EthiqueOeuvre

Rang = JEthiqueOeuvre
Genre = -