Derrida
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Cinéloft : En s'aventurant pour plus que la vie                     Cinéloft : En s'aventurant pour plus que la vie
Sources (*) : Le cinéloft du Quai               Le cinéloft du Quai
Pierre Delain - "Le cinéma sans condition", Ed : Guilgal, 2018, Page créée le 16 décembre 2016 Au - delà du cycle de vie, une vie indéconstructible

[(Cinéloft) : En s'aventurant pour plus que la vie]

Au - delà du cycle de vie, une vie indéconstructible
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

logo

 

Plus que la vie est une notion énigmatique qui suppose un certain rapport à la vie qui se distingue de la vie au sens courant c'est-à-dire du vitalisme, de la reproduction. Vivre d'une façon qui ne reproduise pas ce qui jusqu'alors a été la vie, est-ce possible ? Peut-être pas, et c'est pourquoi on parle d'un supplément, plus que la vie. Plus que la vie, c'est autre chose que cette vie et c'est encore la vie.

Que le spectacle commence! (Bob Fosse, 1980) se termine par la mort du personnage principal, le chorégraphe, une mort si fastueuse et exubérante qu'elle semble dépasser en intensité la vie même. Cette vie démultipliée, fantasmatique, ne fait que prolonger les excès de la vie passée. Le spectacle d'une vie encore plus addictive n'est pas une sur-vie ni un plus que la vie dans le sens que nous entendons ici, c'en est même le contre-exemple typique. Plus que la vie, cela suppose qu'une autre vie, complètement différente de la précédente, inattendue et portée par l'autre, survienne. C'est le cas dans Cléo de 5 à 7 (Agnès Varda, 1962) un film entièrement tourné dans le voisinage de la mort, mais qui montre une rencontre improbable entre deux personnages qui n'auraient jamais dû se rencontrer. C'est leur croisement extraordinaire, irréel, dans un parc parisien, qui se prolonge jusqu'à nous et fait de ce film une aventure exaltante pour nous. La mort virtuelle peut se comparer à un retrait, une perte des appartenances ou des identités antérieures, un dépouillement absolu comme ceux qui arrivent dans Belle (André Delvaux, 1973) ou dans Bird People (Pascale Ferran, 2014). Dans ces deux cas les personnages perdent toute attache avec leur identité antérieure. C'est un pas en plus, un pas en trop qui ne donne aucune indication sur ce qui pourra advenir dans la suite.

Dans le film de Gabriel Mariño, Ayer Maravilla fui (2017), le personnage résiste à l'autre vie qui ne cesse de lui advenir sous la forme d'un corps nouveau et inconnu. Dans cette situation extraordinaire, il fait tous ses efforts pour reproduire le même cycle de vie. La venue forcée d'un plus que la vie qui lui arrive inopinément par transmutation de son corps n'a rien de magique pour lui, il la déteste, c'est une malédiction. Il voudrait la faire revenir dans le cours normal des choses, mais le supplément résiste. On ne choisit pas l'autre vie, elle s'impose, même à ceux qui désirent désespérément le retour du même.

--------------

Propositions

--------------

-

Dans "Bird People" (film de Pascale Ferran, 2014), le moineau est la figure médiatrice qui invite à se transformer - en-deça de toute décision et au-delà de toute souveraineté

-

Belle (André Delvaux, 1973) - Je dois, pour sur-vivre, me dépouiller de toute ce qui m'appartenait : identité, culture, personnalité, profession, croyances, etc.

-

Que le spectacle commence! (Bob Fosse, 1980) - On ne peut pas se préparer à la mort, tout ce qu'on peut faire, c'est en exiger toujours plus, plus encore que la vie

-

Cléo de 5 à 7 (Agnès Varda, 1962) - Il aura fallu, pour commencer à vivre, un événement qui s'ajoute à l'implacable écoulement du temps

-

Ayer maravilla fui (Gabriel Mariño, 2017) - Chaque jour ton corps change, tu es la même personne sans l'être et tu peux te réveiller tout.e autre

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

CineHantise
StephanePlusVie

AA.BBB

CineLoft

VO.HHO

IncondVie

CC.LDF

MP_StephanePlusVie

Rang = YZAventureStephanePlus
Genre = -