Derrida
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, femme, différence sexuelle                     Derrida, femme, différence sexuelle
Sources (*) : Derrida, Nietzsche               Derrida, Nietzsche
Jacques Derrida - "Eperons, les styles de Nietzsche", Ed : Flammarion, 1978, p54

 

Jeune femme dessinant (Marie-Denise Villers, 1801) -

Derrida, l'art, l'oeuvre

Nietzsche range parmi les artistes, qui sont toujours des experts en simulation, les Juifs et les femmes

Derrida, l'art, l'oeuvre
   
   
   
               
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

Il faut bien que le Juif, comme la femme, comme l'artiste, soit comédien, qu'il soit expert en simulation. Nietzsche explique dans le Gai savoir (361) que cela vient d'un "instinct histrionique". Le Juif domine le presse européenne, c'est un littérateur. D'où lui vient cette qualité? de "cette puissance qui lui est propre en vertu de ses qualités de comédien". Il joue le compétent, le spécialiste [bien sûr il ne l'est pas vraiment, il ne touche pas à la vérité, c'est une sorte de mensonge]. Or les femmes, elles aussi, ne sont-elles pas surtout des comédiennes? On se laisse hypnotiser par elles, écrit Nietzsche", et c'est ainsi qu'on les aime. L'éloge est tout proche du réquisitoire, il est équivoque. "Le concept d'artiste se divise toujours" explique Derrida, [et l'on peut en dire autant du concept de Juif, du concept de femme]. D'un côté l'aptitude à la vérité, et de l'autre la dissimulation affirmative, le mensonge. Il y a chez l'artiste de l'hystérie, il se donne pour ce qu'il n'est pas. Mais d'un autre côté, il est actif, producteur, créatif; ce n'est pas l'être passif, selon la figure traditionnelle de la femme (p63).

 

 

Dans son livre Réflexions sur la question antisémite, Delphine Horvilleur insiste sur l'impuissance, la fragilité qui touche les héros juifs. Pour l'antisémite, l'un et l'autre incarne le manque, la cassure, la faille. Elle aussi rapproche cet élément commun du rituel de la circoncision.

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaFemme

GS.LKJ

DerridaNietzsche

MJ.LKJ

DerridaArt

EM.LMO

UJuifsFemme

Rang = VJuifsFemmes
Genre = MR - IA