Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
La démocratie à venir, au - delà du politique                     La démocratie à venir, au - delà du politique
Sources (*) : Derrida, le politique               Derrida, le politique
Jacques Derrida - "Voyous - deux essais sur la raison", Ed : Galilée, 2003, pp65-66

 

- -

Derrida, liberté, libertés

En démocratie, la liberté est double : comme maîtrise, elle est un pouvoir, comme axe d'incertitude ou d'indécision, elle fait trembler la démocratie même

Derrida, liberté, libertés
   
   
   
Derrida, le pouvoir, le souverain Derrida, le pouvoir, le souverain
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Pour caractériser la liberté en régime démocratique, Jacques Derrida fait appel aux deux mots qui signifient "liberté" en grec :

- exousia. C'est le pouvoir de choisir, la maîtrise, la force ou la faculté exigée pour l'exercice d'une autorité. Une démocratie serait libre quand elle aurait la capacité de parler franchement, de prendre une décision comme un sujet libre (ou supposé tel), à la façon de la conscience intentionnelle du moi. Le mot renvoie au libre choix, au libre-arbitre, à la possibilité de faire ce qu'on veut. Être libre, c'est s'auto-déterminer, c'est pouvoir dire "Je peux". Il y faut de l'ipséité et de la souveraineté.

- eleutheria. C'est l'indépendance à titre individuel, avec ses risques d'exagération ou d'excès. Le libertin est sans principe, sans mœurs, il ne respecte rien, il est roué, dit Derrida (p41). Il y aurait, au coeur de la démocratie, une liberté radicale de jeu et d'indécidabilité, une sorte de roue libre (sous-titre des premiers et deuxièmes chapitres de Voyous, pp25 et 41) plus originaire que tout pouvoir. Ce serait le lieu de la vacance, de l'indétermination sémantique. Dans le concept de démocratie, cette liberté serait la plus marquante, la plus radicale, la plus archaïque. Ce serait le lieu de la diversité, de la multiplicité, de l'ouverture de la démocratie à sa transformation historique - voire de la différance.

 

 

Selon Aristote et Platon, qui citent l'opinion commune, la démocratie serait le régime politique qui donne la liberté en partage, dans ce double sens elliptique. Par elle, le pouvoir (kratos) du demos se mettrait à trembler.

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DemoDecons

FJ.LFJ

DerridaPolitique

JL.LLJ

DerridaLiberte

IE.MOE

ProSouverain

II.LII

UDemocratieLiberte

Rang = OdemocratieLiberte
Genre = MK - NG