Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Cinéloft : en disloquant le phallocentrisme                     Cinéloft : en disloquant le phallocentrisme
Sources (*) : Le cinéloft du Quai               Le cinéloft du Quai
Gérard Sith - "Au plus loin du sans-fond", Ed : Guilgal, 2007, Page créée le 15 mars 2017

[(Cinéloft) : En disloquant le phallocentrisme]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accťder ŗ son texte

 

--- Un cinéma totalement féminin, absolument délivré du phallocentrisme, c'est impossible. Le phallocentrisme est dans la technique, la couleur, le montage, la distribution, la diffusion, le rendement, il est dans la langue, la durée, le cadre et même dans le hors-champ. Il est partout. On ne peut jamais l'interroger globalement, mais seulement ponctuellement, du genre : mais quel est donc le point qui résiste?

- Eutocie : Il y a toujours l'autre côté, le point de vue patriarcal, là où la question serait plutôt : Comment ne pas résister? Un film, ça résiste à la résistance.

- Cabrocha : Alors il faut en rester à ce qui accroche, et qui est toujours ponctuel. Tu veux bosser ou pas, tu veux avoir des mômes ou pas - tu peux ou tu ne peux pas ou tu donnes l'impression de ne pas pouvoir ce que tu peux, comme la bourgeoise chilienne qui n'a trouvé que ce moyen de dire non à la gent masculine : Je n'aurai pas d'enfants. Il y a cent mille façons de faire un pas de côté.

- Garçon ou fille, on peut tous faire un pas de côté, il suffit d'une défaillance.

--------------

Propositions

--------------

-

Il est "minuit à Paris" et la différance, insistante, fait craquer les couples (Minuit à Paris, Woody Allen, 2011)

-

No more money, no more sex, no more power, no more future" (Cosmopolis, film de David Cronenberg, 2012)

-

Aujourd'hui les pères sont des losers, il est temps qu'ils disparaissent pour laisser la place au père idéal - c'est-à-dire mort (American Beauty, film de Sam Mendes, 1999)

-

L'homme d'aujourd'hui, ce fantôme, ne sert d'appui que si sa présence s'évanouit (La vengeance d'une femme, film de Jacques Doillon, 1989)

-

Il faut, quand le phallocentrisme se désagrège, "rester vertical" sans la prothèse d'une érection, sans le prétexte d'un ordre social (film d'Alain Guiraudie, 2016)

-

Vous n'y pouvez rien, vos fils vous sont étrangers, même s'ils sacrifient leur coeur pour vous (L'intrus, film de Claire Denis, 2004)

-

Mariana (Marcela Said, 2017) "Vous êtes tous des criminels, je veux bien vivre parmi vous, mais je ne vous ferai pas d'enfants"

-

Pour chaque jeune fille, se pose pour la première fois, à nouveaux frais et singulièrement, l'énigme de la sexualité ("Jeune et jolie", film de François Ozon, 2013)

-

Délivrée du phallique, la sexualité féminine peut se saisir de la chair (Grave, film de Julia Ducournau, 2016)

-

Le film d'Abdellatif Kechiche, "La vie d'Adèle" (2013), montre une bouche-hymen qui mange, lèche, suce, jouit, parle, enseigne et pleure - sans réussir à vivre

-

Senses 1 & 2 (Ryusuke Hamaguchi, 2015) - Il reste aux femmes qui se retirent de la domination masculine à vivre dans l'incertitude

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Gérard
CineloftPhallogo

AA.BBB

CineLoft

KG.LEF

MG_CineloftPhallogo

Rang = PCinemaPhallocentrisme
Genre = -