Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le tout - autre                     Derrida, le tout - autre
Sources (*) : Derrida, l'autre               Derrida, l'autre
Jacques Derrida - "Donner La Mort", Ed : Galilée, 1999, p110

 

- -

L'héritage d'Abraham, irrévocable

Chaque autre est tout autre, absolument autre

L'héritage d'Abraham, irrévocable
   
   
   
               
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida a avancé la formule Tout autre est tout autre à propos de ce qu'il appelle le paradoxe d'Abraham. Devant l'autre absolu, qui lui demande de donner la mort à son fils, Abraham doit répondre. Il est absolument seul à entendre cette langue qui n'est pas celle de la communauté à laquelle sa famille appartient (les autres de la vie courante, ses proches et ses prochains, son fils). Devant cet absolument autre, insaisissable, unique, qui lui parle à lui, il doit répondre de soi - de soi-même. Il n'a pas d'autre rapport avec cet autre que ce rapport secret (un rapport sans rapport), qui exige qu'il garde le silence devant les autres. Il choisit cette responsabilité-là, personnelle, individuelle, qui implique une irresponsabilité à l'égard de l'éthique courante de tous les autres.

Le paradoxe auquel il doit (aussi) répondre, c'est que l'absolument autre n'est pas seulement dans la parole divine, il est dans tout autre, dans n'importe quel autre. Chacun de nous, dans sa solitude inaccessible, est absolument autre, insaisissable. Il y a en n'importe quel autre du tout autre avec lequel il ne peut y avoir qu'un rapport secret (sans rapport). A chaque instant, pour tout homme et toute femme, ce paradoxe est en jeu. Le devoir est aussi absolu : il faut dire "Me voici", engager sa responsabilité unique, singulière, à l'égard de tout autre. Or c'est impossible. Le paradoxe est vécu au quotidien. Même si nous ne sommes pas tous des Abraham, nous donnons à chaque instant la mort à ces autres innombrables qui restent illisibles, indéchiffrables, avec lesquels on ne peut partager aucun secret.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaToutAutre

DC.KKL

DerridaAutre

EB.LED

AbrahamHeritage

EI.LEI

U.autrui

Rang = Mautretoutautre
Genre = MK - NG