Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
(Ir)responsabiliser le démonique                     (Ir)responsabiliser le démonique
Sources (*) : Derrida, responsabilité(s)               Derrida, responsabilité(s)
Jacques Derrida - "Donner La Mort", Ed : Galilée, 1999, p17

 

Demon cornu aux oreilles pointees -

Derrida, le sujet, le moi

Le démonique appartient à un espace de non-responsabilité où religion et subjectivité, comme injonction de répondre de soi, de l'autre et devant l'autre, n'ont pas encore résonné

Derrida, le sujet, le moi
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida renvoie au démonique tel qu'il est problématisé par Jan Patocka dans ses Essais hérétiques : une dimension inconnue qui fait irruption et nous pousse à fuir notre responsabilité. Alors que le sacré, l'initiatique, l'ésotérique, la mystagogie, le sexuel, le secret ou l'enthousiasme fusionnel inciteraient originellement à l'irresponsabilité ou à la non-responsabilité, la religion supposerait (selon Patocka), en tant que conscience éthique, l'accès à la responsabilité d'un moi libre capable de répondre de soi, et aussi de l'autre et devant l'autre. La singularité du mystère chrétien tiendrait à sa capacité à dépasser le sacré orgiaque. Mais Derrida fait observer que la religion, ainsi définie, conduit du même coup à l'assujettissement au tout autre.

Patocka associe la question de la responsabilité à celle de l'histoire. Selon lui, l'Europe méconnait sa mémoire comme histoire de la responsabilité. L'homme historique se perd dans les détails, il en sait trop, il ne veut pas avouer son historicité, qui reste un secret. Comment accepter que la responsabilité soit conditionnée par une histoire, qu'elle ne tienne pas à l'essence même du sujet mais à une causalité, un enchaînement historique? Comment renoncer à ce moment de la décision? Si la responsabilité est liée à la foi, au don de la mort, si elle arrive dans l'épreuve de l'indécidable, alors, comme l'écrit Patocka, le problème reste irrésolu, son historicité reste ouverte.

Démon cornu aux oreilles pointées.

 

 

Responsabilité et foi vont ensemble, l'une et l'autre mettent en rapport avec la transcendance de l'autre, l'une et l'autre sont porteuses d'un risque absolu. En rapport avec ce risque, Jacques Derrida introduit une double notion, qui ne se trouve pas chez Patocka : le secret, le don sacrificiel de la mort. Devant cet autre d'une bonté infinie, dans son altérité infinie, qui regarde sans être vu, ce serait en secret l'expérience de donner la mort (l'expérience d'Abraham sacrifiant son fils) qui ouvrirait à la responsabilité comme à la foi.

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DemonRespons

DE.LLM

DerridaResponsabilite

KD.LMM

DerridaSujet

JG.MMJ

UDemoniqueRepondre

Rang = ODemoniqueResponsab
Genre = MR - IA