Derrida
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Il faut, aujourd'hui, endurer l'aporie                     Il faut, aujourd'hui, endurer l'aporie
Sources (*) : Orlolivre : comment ne pas s'en faire?               Orlolivre : comment ne pas s'en faire?
Pierre Delain - "Après...", Ed : Guilgal, 2017, Page créée le 13 janvier 2015 Derrida, l'aporie

[Il faut, aujourd'hui, pour survivre, endurer l'aporie]

Derrida, l'aporie
   
   
   
                 
                       

Il ne s'agit pas simplement de décrire l'aporie, de la constater, de la repérer dans les textes, les événements ou les œuvres. Il s'agit, pour reprendre le vocable derridien, de l'endurer. C'est un engagement qui fait peur, qui exige du courage, du cœur. Penser l'impensable ne peut pas être une construction théorique, c'est une expérience elle-même aporétique, irréductible à quelque système ou construction que ce soit.

"Que serait une telle expérience? Le mot signifie aussi passage, traversée, endurance, épreuve du franchissement, mais peut-être une traversée sans ligne et sans frontière indivisible. Peut-il jamais s'agir, justement (dans tous les domaines où se posent des questions de décision ou de responsabilité quant à la frontière : éthique, droit, politique, etc.), de dépasser une aporie, de franchir une ligne oppositionnelle ou bien d'appréhender, d'endurer, de mettre autrement à l'épreuve l'expérience de l'aporie? Et s'agit-il à cet égard d'un ou bien ou bien? Peut-on parler et en quel sens d'une expérience de l'aporie? De l'aporie comme telle? Ou inversement : une expérience est-elle possible qui ne soit pas expérience de l'aporie?" (Apories, p35).

Et plus loin :

"L'affirmation qui s'annonçait à travers la forme négative [aporia], c'était donc la nécessité de l'expérience même, l'expérience de l'aporie (et ces deux mots qui disent le passage et le non-passage s'accouplent ainsi de façon aporétique), l'expérience comme endurance ou comme passion, comme résistance ou restance interminable" (Apories, p42).

Il ne s'agit pas seulement d'un devoir, mais de quelque chose de plus, un "sur-devoir", un devoir responsable qui est celui de ne rien devoir, de ne s'acquitter d'aucune dette.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Il faut, pour penser, pour endurer la contradiction, du coeur, du courage, le courage de sa peur

-

Endurer l'aporie sans s'acquitter d'aucune dette, par un "sur-devoir" qui, pour être un devoir, ne doit rien devoir - c'est la condition de la responsabilité et de la décision

-

[Essai sur l'oeuvre performative]

-

[(CinéAnalyse) : En parcourant le lieu désertique, aporétique, où surgit l'oeuvre]

-

[Qu'arrive-t-il dans l'art? Que des apories!]

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

logo

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
   

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Delain
OeuvreDerAporie

AA.BBB

RetraitOeuvrer

OG.LDF

DerridaAporie

QC.KDD

CY_OeuvreDerAporie

Rang = QaporieDerridaOeuvre
Genre = -