Derrida
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Plus que philosopher, il faut traduire                     Plus que philosopher, il faut traduire
Sources (*) : Orlolivre : comment ne pas babéliser?               Orlolivre : comment ne pas babéliser?
Pierre Delain - "J.D. : un héritage à venir", Ed : Guilgal, 2018, Page créée le 23 déc 2019 D'un "texte sacré" à la déconstruction

[A la philosophie où le sens commande avant la langue, il faut préférer le contrat de traduction qui promet une alliance entre les langues]

D'un "texte sacré" à la déconstruction
   
   
   
Derrida, la philosophie Derrida, la philosophie
Derrida, la traduction               Derrida, la traduction    
                       

Dans La Pharmacie de Platon (texte publié pour la première fois en 1968), Derrida explique que le passage à la philosophie (p89) est un acte violent, réducteur. Il donne l'exemple du mot grec pharmakon. dont le sens est ambigu. On peut traduire ce mot de la langue courante par : "remède", "poison", "drogue, "philtre", etc. Le passage d'un idiome non philosophique vers une langue philosophique conduit à masquer certaines significations. Il propose une démarche à peu près inverse, qu'on pourrait qualifier de réparatrice ou restauratrice. Il ne s'agit plus de passer à la philosophie, mais de la philosophie à... Pour faire revenir le mot pharmakon, ce mot paradoxal, indéterminé, intraduisible et peut-être illisible, dans la langue, il faut une sorte de contre-violence. Dans le débat intervenu dix ans plus tard, en 1979 (reproduit dans L'oreille de l'autre, pp159-161), il cite Walter Benjamin qui, dans La tâche du traducteur (1923), qualifie le texte original de pur, sacré. Pour un traducteur, l'original est sacré, intouchable. On ne peut pas le modifier. En le traduisant par d'autres mots dans d'autres langues, on ajoute des sens qu'il n'avait pas au départ. Il y a donc une polarité entre :

- d'une part la philosophie, qui suppose la possibilité de traduire une vérité, un sens d'avant ou d'au-delà de la langue, dans un langage maîtrisable, aussi univoque que possible (une thèse). Si l'on considère un mot aussi indéterminé que pharmakon, cette thèse est nécessairement mise en échec (thématique de l'athèse, développée dans les mêmes années à propos de Freud).

- d'autre part une opération de pensée qui fait survivre le texte original en ajoutant d'autres opérations dans d'autres langues. Le mouvement de cet acte de traduction inverse celui de la philosophie. Au lieu d'aller de l'idiome à une langue universelle supposée, on va d'un idiome à un autre idiome (d'un texte sacré à un autre, lui aussi sacré ou quasi-sacré).

 

 

"Que dit un philosophe quand il est philosophe? Il dit : ce qui compte, c'est la vérité ou c'est le sens, et le sens est avant ou au-delà de la langue, par conséquent il est traductible. Ce qui commande, c'est le sens et par conséquent, on doit pouvoir fixer l'univocité du sens ou en tout cas la plurivocité doit être maîtrisable, et si cette plurivocité est maitrisable, la traduction comme transport d'un contenu sémantique dans une autre forme signifiante, dans une autre langue, est possible. Il n'y a de philosophie que si la traduction en ce sens-là est possible, donc la thèse de la philosophie c'est la traductibilité, la traductibilité en ce sens courant, transport d'un sens, d'une valeur de vérité, d'une langue dans une autre, sans dommage essentiel" (Derrida, in L'oreille de l'autre, p159).

--------------

Propositions

--------------

-

Pour survivre comme texte sacré, messianique, un original promet à la fois l'accroissement des langues, leur parenté et leur réconciliation

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

logo

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
   

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Delain
TexteOriginal

AA.BBB

ArchiOeuvreNom

DH.KDF

DeconsSacre

OD.LKO

DerridaPhilosophie

HS.KJD

DerridaTraduction

FT.LEF

GT_TexteOriginal

Rang = OPhiloLangueSAcree
Genre = -