Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                          NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

       
   
                   
Sources (*) :              
Jacques Derrida - "Béliers. Le dialogue ininterrompu : entre deux infinis, le poème", Ed : Galilée, 2004, pp68-69

Dès lors que "je dois" te porter, aucun monde ne peut plus nous soutenir, servir de sol, de terre, de fondement ou d'alibi

   
   
   
 
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Il se pourrait que le moment essentiel, le plus valorisé, le plus significatif du commentaire derridien de Die Welt ist fort, Ich muss dich tragen, celui qui le conduit à rappeler, quelques pages plus loin, l'expression lévinassienne de l'éthique même, ce soit ce moment où il propose d'inverser l'ordre des termes, de faire passer le Ich muss (je dois) du centre de la phase à son début. On ne peut alors faire mieux, ni autre chose, que le citer :

"A moins qu'on n'inverse, autour de l'axe pivotal d'un "Je dois" (ich muss), l'ordre des propositions ou des deux verbes (sein et tragen), la conséquence du si, alors : si (là où) il y a nécessité ou devoir envers toi, si (là où) je dois, moi, te porter, toi, ej bien, alors, le monde tend à disparaître, il n'est plus là ou plus ici, die Welt ist fort. Dès lors que je suis obligé, à l'instant où je te suis obligé, ou je dois, où je te dois, me dois de te porter, dès lors que je te parle et suis responsable de toi ou devant toi, aucun monde, pour l'essentiel, ne peut plus être là. Aucun monde ne peut plus nous soutenir, nous servir de médiation, de sol, de terre, de fondement ou d'alibi. Peut-être n'y a-t-il plus que l'altitude abyssale d'un ciel. Je suis seul au monde là où il n'y a plus de monde. Ou encore : je suis seul dans le monde dès lors que je me dois à toi, que tu dépends de moi, que je porte et dois assumer, en tête à tête ou face à face, sans tiers, médiateur ou intercesseur, sans territoire terrestre ou mondial, la responsabilité à laquelle je dois répondre devant toi pour toi. Je suis seul avec toi, seul à toi seul, nous sommes seuls : cette déclaration est aussi un engagement".

Dans cette formulation, "je te suis obligé", on retrouve le Il aura obligé que Derrida déclare pour lui-même, à propos de Lévinas.

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
     
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida

UPorterDevoir

Rang = OPorterMonde
Genre = -