Derrida
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la vie, la survie                     Derrida, la vie, la survie
Sources (*) : Derrida : "la vie la mort" vs "ma vie ma mort"               Derrida : "la vie la mort" vs "ma vie ma mort"
Jacques Derrida - "Otobiographies, L'enseignement de Nietzsche et la politique du nom propre", Ed : Galilée, 1984, pp41-42, LVLM p49

 

- -

Hétéro ou allo - thanato - graphie

Il y a du mal à vouloir réduire la vie à l'objet scientifique de la biologie ou de la biographie, car elle ne fait pas face à la mort : avec son désir, elle est partie prenante du champ investi

Hétéro ou allo - thanato - graphie
   
   
   
Une signature à entendre au bord du corpus Une signature à entendre au bord du corpus
Derrida, le désir               Derrida, le désir  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

On ne peut pas, aujourd'hui, dissocier l'œuvre des événements empiriques de la vie. Une "vie de philosophe", même teintée de psychologie, de psychanalyse, de sociologie ou d'histoire, ne suffit pas pour rendre compte du rapport entre l'œuvre, le nom et la signature. Elle maintient une frontière entre les deux, une extériorité alors que, selon Derrida, la bordure entre œuvre et vie n'est pas un trait, une ligne mince et indivisible. Il y a en elle une force, une dynamique, un pouvoir, une puissance virtuelle qui traverse le nom, le corpus, le corps.

Entre biologie et biographie, la vie ne peut pas être objet de science. Cela vaut pour le philosophe, et aussi pour le biologiste, qui est travaillé par un discours, un acquis philosophique, idéologique, politique, et aussi par les exigences de la communauté dans laquelle il situe son travail. Sa signature n'est pas seulement savante : elle "inscrit le bio-graphique dans le biologique" (p42).

Les signataires qui, en Occident, assument cette situation, sont rares. Dans le champ de la biologie, il n'y en a probablement aucun. Un savant comme François Jacob résiste à traiter de son champ d'étude "avec son nom, en son nom" (p43) (ou ses noms). Dans le champ philosophique, Derrida cite Nietzsche, Kierkegaard, Freud, peut-être lui-même. Signer une œuvre en son nom, c'est aussi accepter de perdre son nom, de le laisser à la postérité.

Dans le séminaire La vie la mort (1975-76) dont Otobiographies est une réécriture, Jacques Derrida insiste sur la difficulté à faire du lien entre biographie et biologie une science : "Ce qu'on appelle lavie, chose ou objet de la bio-logie ou de la bio-graphie (...) est aussi ce qui a du mal (je tiens à cette expression), ce qui a du mal à devenir objet d'une science, pour des raisons essentielles, au sens que la philosophie et la science traditionnelle ont toujours donné à ce mot" (p49, Otobiographies p41). Il y a de la difficulté, et aussi du mal à vouloir rabattre le biographique sur le biologique. En effet si la biographie parvenait à la scientificité sans résidu, ce ne serait pas une science de vie, mais une science de mort [le mal radical] d'où le désir du biologiste serait forclos.

 

 

Alors qu'il refuse d'opposer vie et mort, de les intégrer dans un système d'opposition, Derrida invente des néologismes qui semblent restaurer cette symétrie : thanatologie en face de biologie, thanatographie en face de biographie (p39), avant de les récuser quelques pages plus loin (p41). Pourquoi introduire cette tension entre deux mots faussement construits de la même façon ? Il ne peut y avoir de biologie sans thanatologie, de biographie sans thanatographie. A peine dit ou écrit, le logos se dissocie du vivant, le texte ne sort plus d'une bouche qui parle, il s'écrit comme revenance d'un mort (thanatographie), y compris sur le mode autobiographique (autothanatographie).

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaVie

SC.LED

MVMM

EH.LED

HeteroThanato

DF.LKJ

PlanConceptOeuvre

CE.LDK

DerridaDesir

NL.LKJ

UVieBiograBiolo

Rang = NVieBioologie
Genre = MK - NG