Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la raison                     Derrida, la raison
Sources (*) : Derrida, retrait, effacement               Derrida, retrait, effacement
Jacques Derrida - "Voyous - deux essais sur la raison", Ed : Galilée, 2003, pp171-3

 

Architecte ambulant (Oskar Schlemmer, 1921) -

Le désir d'unifier l'expérience dans un ordre architectonique de la raison hésite entre deux façons d'échouer : échouement (incalculable) et échouage (calculable)

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Invité, le 27 août 2002, à parler sur le thème Avenir de la raison, devenir des rationalités, Jacques Derrida commence son intervention par cette expression en six mots : "Sauver l'honneur de la raison". Telle serait la tâche qu'on lui aurait assignée en l'invitant. Pourquoi faudrait-il sauver la raison? Parce que la Raison des Lumières est en échec. Le désir d'unification porté par les grands philosophes, de Kant à Husserl, est abandonné. Par calcul ou sans calculer, on renonce à chercher une cohérence ou une idée synthétique entre les domaines du savoir :

- constatant l'échec de la raison unifiante, on pourrait en prendre acte, saluer dignement et accepter d'abandonner le navire, de l'envoyer par le fond (échouage). On pourrait, par calcul, faire le deuil d'une certaine philosophie ou eschatologie. La raison comme telle sombrerait par elle-même, elle se suiciderait par un mécanisme auto-immunitaire, pour préserver sa pureté. Cette destruction autonome de sa propre ipséité menacerait l'humanisme, elle apparaîtrait comme porteuse d'une pulsion de mort.

- il se pourrait aussi que, sans le vouloir, la raison chavire (échouement). Ayant perdu son fondement (leibnizien, spinozien ou même heideggerien), elle serait aspirée par la chute de l'universel. Ne pouvant plus calculer, elle renoncerait à la traductibilité du monde.

Dans les deux cas, la tâche de la raison est désespérée. Un mal transcendantal est ancré dans son idéal pratique.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaRaison

CD.MML

DerridaRetrait

HD.LHD

URaisonEchec

Rang = ORaisonEchec
Genre = MR - IA