Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, responsabilité(s)                     Derrida, responsabilité(s)
Sources (*) : Derrida, l'éthique               Derrida, l'éthique
Jacques Derrida - "Donner La Mort", Ed : Galilée, 1999, p38

 

- -

L'héritage d'Abraham, irrévocable

Avec la responsabilité, le moi accède à la possibilité d'un "garder-secret" qui abrite en soi un noyau d'irresponsabilité ou d'inconscience absolue

L'héritage d'Abraham, irrévocable
   
   
   
Derrida, le secret Derrida, le secret
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Selon Jacques Derrida, ce qui apparaît aujourd'hui comme la libre responsabilité du sujet conscient dissimule une structure de secret, qui repose sur l'incorporation et le refoulement d'autres secrets. S'appuyant sur Jan Patocka, il propose une double généalogie :

- le secret platonicien : une psychè invisible qui, pour se rassembler, s'élever, affirmer son immortalité, donne la mort au corps visible, incorpore et refoule le mystère démonique dont il hérite;

- le secret chrétien (mysterium tremendum) qui, dans un don sacrificiel, incorpore et refoule à son tour les deux autres mystères, démonique et platonicien, dont il hérite lui aussi.

Le secret du secret de cette généalogie, son axiome, c'est que "l'histoire n'efface jamais ce qu'elle enfouit" (p39). Elle garde le secret dans une économie à deux régimes : incorporation et refoulement. Malgré le platonisme, le christianisme, la sécularisation, malgré l'affirmation triomphante, quasiment maniaque, d'un moi libre et responsable, le "mystère orgiaque" reste à l'œuvre. Toute révolution témoigne d'un retour du sacré et produit à son tour des effets de secret. Le mot "secret" (secretum) fait signe vrs la séparation (se cernere). Le sujet responsable ne peut pas avouer ce qu'il garde par-devers lui : la récurrence de rites sacrificiels, d'un impensé qui ne peut que manquer à la responsabilité, d'une aporie constitutive de toute décision.

 

 

Ce qui caractérise la conscience chrétienne de la responsabilité, qu'elle se présente comme éthique, politique ou religieuse, c'est qu'elle est incapable de penser son refoulé. Le mystère orgiaque qu'elle incorpore reste en elle impensé. Une personne responsable expose son âme à un autre qui la regarde sans être vu. Ce que être responsable veut dire, elle ne le sait pas, ce qui démontre son irresponsabilité.

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaResponsabilite

KE.LKE

DerridaEthique

IL.LLI

AbrahamHeritage

GD.MMJ

DerridaSecret

JG.LJG

U.responsabilité

Rang = MResponsIrrespons
Genre = MK - NG