Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le sujet profère "Je suis" par la bouche                     Le sujet profère "Je suis" par la bouche
Sources (*) : Le sujet s'efface               Le sujet s'efface
Jean-Luc Nancy - "Ego Sum", Ed : Aubier-Flammarion, 1979, p34

 

Le cogito immediat (Antoinette Magard, 2011) -

Toute l'histoire du cogito n'a été que celle des manières diverses ou antinomiques de dénoncer, éviter, réfléchir, suspendre ou médiatiser son immédiateté

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

On peut, comme Jean-Luc Nancy le fait dans son texte, aligner une liste de noms : Spinoza, Kant, Fichte, Hegel, Nietzsche, Husserl, Lacan (six philosophes et un psychanalyste). Aucun ne supporte l'idée que le cogito puisse être irréfléchi [quoiqu'à y regarder de près, pour ce qui concerne Spinoza et Lacan, on puisse le contester]. Aucun n'admet l'idée que le cogito, originairement, soit étranger à la pensée et la déborde. Antérieure à la distinction de l'intuition et du concept, la pensée ne s'installe comme identité que pour s'effondrer. Le cogito n'est-il pas que profération, énonciation, ouverture vide de la bouche - à la jonction du corps et de l'esprit? La certitude ne se saisit-elle pas en lui au moment même où elle se dérobe? Qu'est-ce qui arrive alors? Selon Jean-Luc Nancy, au bord de cette béance, c'est le Sujet qui se dépose - et aussi l'homme.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Nancy
DescartesJeSuis

JD.LJD

SujetEffac

DS.LSD

UCogitoImmediat

Rang = QCogitoHistoire
Genre = DET - DET