Derrida
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
CinéAnalyse : Deuil de traces qui s'effacent                     CinéAnalyse : Deuil de traces qui s'effacent
Sources (*) : Le cinéloft du Quai               Le cinéloft du Quai
Ksa Freisteirx - "Ehvy", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 5 octobre 2006

 

-

[(CinéAnalyse) : En appelant au deuil, inarrêtable et infini, d'une trace qui s'efface]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

logo

 

1960.

- L'Avventura (Michelangelo Antonioni).

1961.

- La Notte (Michelangelo Antonioni).

2005.

- En suivant la main droite de Kim Novak in "Kiss me stupid" (Pierre Bismuth).

2015.

- L'étreinte du serpent (Ciro Guerra).

Le deuil infini, inarrêtable, des civilisations disparues, nous hante comme celui de nos propres souvenirs.

2018.

- Asako I et II (Ryusuke Hamaguchi).

2021.

- Vortex (Gaspar Noé).

2022.

- Tout le monde aime Jeanne (Céline Devaux).

---

La trace est toujours en train de s'effacer, mais l'effacement n'arrête pas.

 

 

--------------

Propositions

--------------

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

CineHantise
CineTrace

AA.BBB

CineLoft

CG.KJL

MT_CineTrace

Rang = WBismuthNovak
Genre = MK - NG