Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Cinéloft : la photo persiste au cinéma                     Cinéloft : la photo persiste au cinéma
Sources (*) : Le cinéloft du Quai               Le cinéloft du Quai
Sandrine Hargone - "Toucher l'écran", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 4 juin 2006

 

-

Photo sans référent, productivité infinie

[(Cinéloft : En déniant la persistance de la photographie, dans le cinéma même]

Photo sans référent, productivité infinie
   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accťder ŗ son texte

 

Si le cinéma est défini uniquement par son rapport au temps et au mouvement, alors il n'y a en lui que des images successives, aucune photographie. C'est ce qu'il veut donner à voir, ou ce que le spectateur voudrait, lui aussi, croire. Mais un film, même numérique, peut toujours être réduit à une série de photo. Il s'immobilise alors, dans une sorte de pathologie, comme le modèle d'un daguerréotype dans Le secret de la chambre noire (K. Kurosawa, 2016).

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Le secret de la chambre noire (Kiyoshi Kurosawa, 2016) - En photographiant ceux qu'on aime, on les tue, et ce meurtre déclenche une cascade de culpabilité, de folie et de mort

-

Pour pas que ça me touche, la voix, je refuse d'entendre

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sandrine
VoixToucher

AA.BBB

CineLoft

DD.LKD

ArchiOeuvrePhoto

CE.LED

JU_VoixToucher

Rang = zQuois_Toucher
Genre = -