Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Et il faut répondre à l'autre, s'adresser à lui                     Et il faut répondre à l'autre, s'adresser à lui
Sources (*) : [La] matrice (ce qui s'en écrit)               [La] matrice (ce qui s'en écrit)
Pierre Delain - "Pour une œuvrance à venir", Ed : Guilgal, 2011-2017, Page créée le 9 décembre 2016

[Et il faut répondre à l'autre, l'accueillir, s'adresser à lui]

   
   
   
                 
                       

Il y aurait eu, avant nous, un autre qui nous aurait déjà répondu, et auquel nous aurions déjà acquiescé. Mais pour certains, dans certaines situations, cet acquiescement ne suffit pas. Il faut le réitérer par l'œuvre et dans l'œuvre. La trace de l'autre ayant disparu, il faut le faire revenir. Ce qui serait mis en œuvre dans chaque œuvre, ce serait ce "oui" à l'autre. Mais qui sait comment l'autre répondra? En portant l'autre, inconditionnellement, l'œuvre se fait aussi porteuse de cette incertitude. Elle s'expose aux apories de l'hospitalité. L'œuvre est contaminée par cet autre qui lui transmet un virus inconnu, mais en s'adressant à lui, elle l'élabore, le construit, le désactive dans une certaine mesure. On pourrait dire que l'œuvre construit avec l'autre un rapport d'amitié, ou plutôt d'aimance. Répondre à l'autre est l'acquiescement le plus fondamental, le plus inconditionnel. Même si l'autre est éloigné, indifférent, absent ou mort (et il l'est toujours dans le cas d'une œuvre), même si l'amour est impossible, il vaut mieux aimer. Même dans la solitude, le silence, dans une dissymétrie absolue, même si l'œuvrance est incontrôlable, il vaut mieux œuvrer.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

["Avant" l'oeuvre, il y aura eu acquiescement, un "oui" qui s'oublie et se réitère dans l'oeuvre]

-

[Chaque oeuvre met le "oui" en oeuvre, avec ses paradoxes et la possibilité qu'en la contresignant, un tout autre "oui", un oui-rire, lui réponde et la ruine]

-

[Il y aura eu, "avant", l'oeuvre de l'autre]

-

[Derrida, aimance, amour, amitié]

-

[Il faut, pour faire une oeuvre, laisser s'ouvrir l'espacement]

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

logo

 

- Tavleen : Ce n'est pas moi qui le dis, car si c'était moi, je me contredirais moi-même. C'est cette chose qui se fait, que "je" fais, qui s'appelle l'oeuvre.

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Delain
AutreOeuvrer

AA.BBB

ArchiOeuvreDecons

EH.KKJ

DE_AutreOeuvrer

Rang = OAccueilOeuvreOeuvrance
Genre = -