Derrida
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, notre époque                     Derrida, notre époque
Sources (*) : Derrida, le politique               Derrida, le politique
Jacques Derrida - "Le dernier des Juifs", Ed : Galilée, 2014, pp49s

 

- -

Une mutation politique, au - delà de la loi

La mondialisation de l'aveu - qui exige de répondre chaque fois singulièrement, hors lois, hors normes, hors savoir, annonce l'au-delà du souverain - et même du politique

Une mutation politique, au - delà de la loi
   
   
   
               
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida nomme "mondialisation de l'aveu" un phénomène apparu dans la deuxième moitié du 20ème siècle. Des dirigeants politiques, d'anciens chefs d'Etat, des militaires ou des institutions comme l'Eglise reconnaissent des fautes, des erreurs, sans y être obligés par le droit en vigueur dans leur pays. Ils comparaissent devant des instances internationales ou devant un tribunal invisible, celui de l'"opinion mondiale", pour des fautes passées ou qualifiées de crimes contre l'humanité - apartheid, traite des Noirs, génocides, répressions aveugles. Certes, demander pardon peut dissimuler un calcul, un stratagème, une instrumentalisation; certes, un nouveau pouvoir dit universel peut dissimuler d'autres forces qui pourraient s'avérer aussi nocives, voire pires. Certes, tout cela peut recouvrir une christianisation ou "mondialatinisation" des consciences. Mais cet appel à une loi au-delà ou au-dessus du droit des Etats-nations est quand même un événement majeur, "sans précédent" dit Derrida. Ce qui est nouveau, c'est que pour chaque cas, il faut trouver une décision juste. Il n'y a pas de règle pré-établie, de critère disponible qui pourrait s'appliquer à ce lieu-là, en ce temps-là. Chaque fois, une responsabilité singulière est engagée devant l'autre.

 

 

Peut-être alors, ce qui est visé n'est-il pas ou pas seulement le pardon chrétien, qui vise la compensation et la réconciliation, mais une autre réponse plus énigmatique où la responsabilité n'a pas de fin. Un don ou pardon pur laisse à la fois le crime impuni, imprescriptible (une responsabilité infinie), et exige la rupture avec toute économie en commandant l'impossible : un pardon inconditionnel.

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaCtp

LI.LLI

DerridaPolitique

FR.LER

PolitiqueMutation

GF.LDF

OMondialisationAveuAudelaGenre = MK - NG