Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
(Cinema) : En faisant proliférer la mimesis                     (Cinema) : En faisant proliférer la mimesis
Sources (*) : Le Cinéloft du Quai               Le Cinéloft du Quai
Calixthe Daggoua - "Répliques et réplications", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 13 juin 2017

[(Cinéloft) : En faisant proliférer la mimesis]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

logo

 

--- Il faut se mettre dans la peau de Chloé, dans L'amant double (François Ozon 2017). Prise dans une cascade de dédoublements : son psychanalyste, son amant, sa soeur, sa mère, elle est renvoyée à son propre corps qui abrite un jumeau inconnu. Dans un autre film de gemellité, Mon vingtième siècle (Ildiko Enyedi, 1989), Dora et Lili sont renvoyées l'une à l'autre. Dans le premier cas, le film se termine dans l'horreur, tandis que dans le second, il s'achève dans une jubilation spéculaire. L'horreur du jumeau n'est jamais très éloignée de la jouissance du double.

--------------

Propositions

--------------

-

L'amant double (François Ozon, 2017), ou : "Je suis double mais l'autre en moi, mon jumeau, est déjà mort" - un dédoublement qui ne franchit pas la limite du "deux"

-

"Az én XX. századom" (Ildiko Enyedi, 1989) "Mon vingtième siècle" est double - et je peux jouer, dans le plaisir et la douleur, sur cette duplicité

- Calixthe : Un film est à la fois un objet fini, achevé, définitivement clos, et une image en mouvement. C'est à la fois un objet unique, défini par son titre, son réalisateur, sa date, ses acteurs, etc., et un produit industriel qu'on peut indéfiniment reproduire et distribuer (le coût de la diffusion, sous forme numérique, est presque nul). Pour chaque spectateur, la relation avec un film est différente, singulière, et pourtant le film est le même pour tous. Et comme le cinéma, par essence, porte à son comble la tension entre démultiplication et unicité, il est logique que cette tension puisse se retrouver, en abyme, à l'intérieur de nombreux films.

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Cinéloft
CinemaMimesis

AA.BBB

CineLoft

GE.LEF

YM_CinemaMimesis

Rang = ZGCalixtheCinemaMimesis
Genre = -