Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le pardon                     Derrida, le pardon
Sources (*) : Derrida, le secret               Derrida, le secret
Jacques Derrida - "Donner La Mort", Ed : Galilée, 1999, pp192-193

 

Autoportrait mal peigne (Picasso, 1896) -

Le secret du secret du pardon, c'est qu'il est voué à devenir pardon à soi, privé de sens par cette réflexivité narcissique même

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

L'aporie du pardon, selon Jacques Derrida, c'est que quoi qu'on fasse, le poids de la faute continue à circuler. Si je demande pardon, je transfère ce poids à l'autre; et si j'accorde le pardon, c'est l'autre qui se décharge sur moi. On ne peut jamais interrompre cette circularité, jamais annuler le méfait ni effacer la faute. Il en résulte l'impossibilité du pardon - sauf peut-être une exception. Et si, comme Dieu après le déluge, on décidait de s'accorder à soi-même le pardon? Dans le texte de la Genèse, Dieu ne demande le pardon que dans son for intérieur, mais il offre une alliance, c'est-à-dire la compensation de la malédiction par une bénédiction (l'alliance de Noé). Un pardon à soi radical irait encore plus loin que ce que Dieu décide dans ce cas. Que dire d'un pardon souverain, automatique, absolument dépourvu de sens? Un pardon bête, sans altérité, que les hommes pourraient se donner entre eux? L'échange ne serait qu'apparent. Ce serait un échange sans échange, narcissique, du même au même, entre hommes exclusivement (à l'exclusion des femmes, comme d'ailleurs c'est le cas dans la plupart des scènes de repentance).

Un pardon inconditionnel, dépourvu de toute transaction et de toute rétribution, y compris symbolique, serait voué à cette exceptionnalité. Ce serait un don pur, comparable à un poème, absolument secret, où le pardon ne serait sollicité qu'"au tout autre, à l'autre infiniment et irréductiblement autre". Bien qu'en pratique, aucune scène de pardon ne puisse manifester un "se-pardonner" aussi radical, il y a dans tout pardon une tendance vers ce rapport de soi à soi.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaPardon

IC.LIC

DerridaSecret

KP.LKP

UPardonSecretSecret

Rang = MPardonAutoref
Genre = MK - NA