Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
La ligature d'Isaac                     La ligature d'Isaac
Sources (*) : Personnages bibliques               Personnages bibliques
Guideon Berto - "La Bague ouverte", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 21 avril 2017

 

-

Isaac

[L'épreuve d'Abraham (dite aussi sacrifice ou ligature d'Isaac)]

Isaac
   
   
   
Abraham, le patriarche Abraham, le patriarche
                 
                       

logo

Cliquer pour accÚder Ó son texte

 

Ce sont 19 versets dans le chapitre 22 de la Genèse. Un chapitre court, ramassé, sans fioritures, qu'on nomme le plus souvent sacrifice d'Isaac, ou ligature d'Isaac, et plus rarement du nom que j'ai choisi en priorité, l'épreuve d'Abraham. Les trois mots, "épreuve" (nissah), "sacrifice" ou "holocauste" ('ola) et lier (aqeda) se trouvant tous trois dans le texte hébreu, il est difficile de trancher entre les trois titres. Il est question, dans le même récit, d'une épreuve, d'un sacrifice et d'une ligature. Selon la lecture que l'on en fait, on peut privilégier l'un ou l'autre.

 

1. L'épreuve.

En quoi consiste l'épreuve d'Abraham? Elle est multiple. Il donne la mort à son fils, il renonce à une promesse d'avoir, et en plus il doit garder le silence sur tout cela. Selon Derrida, l'épreuve principale est celle du silence, ou de la capacité à garder un secret.

 

2. La ligature.

La ligature est une épreuve pour Abraham, et aussi pour Isaac. Il est lié dans tous les sens du terme : quand il est placé sur l'autel, et aussi par son silence sur l'expérience qu'il a vécue. En acquiescement à cette terrible épreuve, il s'inscrit lui ausi dans l'alliance nouée entre Abraham et Dieu.

 

3. Aujourd'hui.

Le moment abrahamique n'est pas réductible au sacrifice d'Isaac, mais nous en sommes tous les héritiers.

 

 

Genèse, chapitre 22, Traduction Louis Segond

 

1 Après ces choses, Dieu mit Abraham à l'épreuve, et lui dit: Abraham! Et il répondit: Me voici!

2 Dieu dit: Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac; va-t'en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l'une des montagnes que je te dirai.

3 Abraham se leva de bon matin, sella son âne, et prit avec lui deux serviteurs et son fils Isaac. Il fendit du bois pour l'holocauste, et partit pour aller au lieu que Dieu lui avait dit.

4 Le troisième jour, Abraham, levant les yeux, vit le lieu de loin.

5 Et Abraham dit à ses serviteurs: Restez ici avec l'âne; moi et le jeune homme, nous irons jusque-là pour adorer, et nous reviendrons auprès de vous.

6 Abraham prit le bois pour l'holocauste, le chargea sur son fils Isaac, et porta dans sa main le feu et le couteau. Et il marchèrent tous deux ensemble.

7 Alors Isaac, parlant à Abraham, son père, dit: Mon père! Et il répondit: Me voici, mon fils! Isaac reprit: Voici le feu et le bois; mais où est l'agneau pour l'holocauste?

8 Abraham répondit: Mon fils, Dieu se pourvoira lui-même de l'agneau pour l'holocauste. Et ils marchèrent tous deux ensemble.

9 Lorsqu'ils furent arrivés au lieu que Dieu lui avait dit, Abraham y éleva un autel, et rangea le bois. Il lia son fils Isaac, et le mit sur l'autel, par-dessus le bois.

10 Puis Abraham étendit la main, et prit le couteau, pour égorger son fils.

11 Alors l'ange de l'Éternel l'appela des cieux, et dit: Abraham! Abraham! Et il répondit: Me voici!

12 L'ange dit: N'avance pas ta main sur l'enfant, et ne lui fais rien; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m'as pas refusé ton fils, ton unique.

13 Abraham leva les yeux, et vit derrière lui un bélier retenu dans un buisson par les cornes; et Abraham alla prendre le bélier, et l'offrit en holocauste à la place de son fils.

14 Abraham donna à ce lieu le nom de Jehova Jiré. C'est pourquoi l'on dit aujourd'hui: A la montagne de l'Éternel il sera pourvu.

15 L'ange de l'Éternel appela une seconde fois Abraham des cieux,

16 et dit: Je le jure par moi-même, parole de l'Éternel! parce que tu as fais cela, et que tu n'as pas refusé ton fils, ton unique,

17 je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis.

18 Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix.

19 Abraham étant retourné vers ses serviteurs, ils se levèrent et s'en allèrent ensemble à Beer Schéba; car Abraham demeurait à Beer Schéba.

--------------

Propositions

--------------

-

La ligature d'Isaac l'engage dans l'alliance déjà nouée par Abraham, par un lien unique qui restera crypté, secret

-

L'épreuve d'Abraham porte sur sa capacité à garder un secret au moment des pires sacrifices : donner la mort à son fils, renoncer à la promesse d'avenir qui lui a été faite

-

[Nous sommes tous assignés à l'héritage irrévocable d'Abraham : hospitalité, responsabilité, subjectivité, pardon, secret, silence, mutisme]

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Guideon
HebIsaacLig

AA.BBB

PersbibCheminements

IS.LIG

HebIsaac

LB.KKJ

HebAbraham

DK.LDK

LXA_HebIsaacLig

Rang = XXSacrificeIaac
Genre = -