Derrida
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Cinéloft : En altérant les identités                     Cinéloft : En altérant les identités
Sources (*) : Le cinéloft du Quai               Le cinéloft du Quai
Amalqa Eshed - "Se laisser altérer", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 25 octobre 2005

 

-

[(Cinéloft) : En altérant les identités]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

Il y a dans chaque film un jeu sur les identités : entre les voix, les images, les corps, les éléments du récit, etc., c'est une puissance de dissociation qui est en œuvre. Il faut en même temps faire croire à la coexistence de ces éléments disparates, et jouer sur l'impossibilité de leur cohérence. Dès le premier film parlant, Le Chanteur de Jazz, les les ressources du montage visuel-sonore étaient exploités pour faire de ces décalages un mélodrame. On peut tout faire au cinéma de ses identités, en découvrir d'autres, de nouvelles, les changer, les transformer, les exalter ou en avoir honte.

---

Faire croire en l'identité, c'est la transformer en fétiche. Pour être digne de foi, elle doit s'entourer de fictions, d'institutions, de technologies de plus en plus sophistiquées (comme l'Internet), de rituels et d'appareils répressifs.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Le premier film parlant, "Le Chanteur de Jazz" (Alan Crosland, 1927) a pour thème la dissociation voix/corps/identité; il veut faire croire à leur coïncidence impossible

-

Ayer maravilla fui (Gabriel Mariño, 2017) - Chaque jour ton corps change, tu es la même personne sans l'être et tu peux te réveiller tout.e autre

-

Le Graal est une autre identité, une identité d'ailleurs (Indiana Jones et la dernière croisade, film de Steven Spielberg, 1989)

-

"Hatufim" (série israëlienne de Guideon Raff, 2010-2012) - Par sa perte absolue d'identité, la situation du prisonnier de guerre radicalise celle du soldat

-

L'Internet est gouverné par une logique du supplément qui l'altère et le dérobe à toute fixité

-

Les NBIC (nanotechnologies - biotechnologies - informatique - sciences cognitives) engagent l'humain dans un mouvement irréversible de désidentification

-

Pour être juif et laïc, il faut s'adresser à l'étranger qui est en soi (Dieu est grand, je suis toute petite, film de Pascale Bailly, 2001)

-

L'identité [qu'elle soit raciale ou nationale] est un fétiche mystique, qui repose sur un type particulier de foi

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Amalqa
InternetAlteration

AA.BBB

CineLoft

IN.MPL

FL_InternetAlteration

Rang = MAlteration
Genre = -