Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le secret                     Derrida, le secret
Sources (*) : Derrida, responsabilité(s)               Derrida, responsabilité(s)
Jacques Derrida - "Passions, "L'offrande oblique"", Ed : Galilée, 1993, pp33-35

 

- -

Un triple essai sur le nom

Le mot "oblique", s'il n'était pas lui-même trop direct, pourrait dire ce qui ne répond pas en son nom

Un triple essai sur le nom
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Le mot oblique, qui lui est renvoyé par David Wood, Jacques Derrida s'en méfie désormais, tout en continuant à s'en servir. Après tout c'est une figure géométrique qui reste dépendante du plan, de la ligne ou de l'angle (p34), alors qu'il cherche, lui, à s'éloigner de tout calcul. C'est le plus court chemin d'un point à un autre, alors qu'il cherche, lui, à se débarrasser de l'économique, à dissocier l'espace de l'espacement, à restituer un spacieux de la lettre ou de l'écriture. Mais malgré ses efforts, il lui est difficile de trouver des alternatives à ce mot. Comment exprimer son refus du frontal, du direct? Pour se rendre où il veut aller, il préfère y aller par quatre chemins (p26), comme Ulysse qui envoie un enfant jouer l'acteur pour convaincre Philoctète (p27). Il préfère l'ellipse sans thèse ni thématisation (p30) au face-à-face. Comme pour s'excuser, il fait, dans une note, la liste des ses nombreuses utilisations de ce mot, du tympan au clinamen. Mais après ces excuses, il continue, car même si la figure de l'oblique n'est pas la meilleure, c'est à elle qu'il pense pour son souci du jour : le secret, en tant qu'il est ce qui ne répond pas, par exemple à une invitation, ce qui ne revient pas à soi, ce qui laisse libre de ne pas venir, de ne pas revenir.

 

 

En lisant ce livre (plus particulièrement les notes qui en constituent un gros quart), ce qui apparaît finalement et malgré toutes les dénégations, à travers une lecture oblique de l'oblique, c'est un thème : éthicité ou éthique, morale, responsabilité ou irresponsabilité (p38). L'éthique (le devoir, l'obligation, le commandement, le "il faut"), au-delà de ce mot, on ne peut pas en parler frontalement, on ne peut l'appréhender qu'obliquement, en silence [comme Abraham], - secrètement.

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaSecret

FQ.LDF

DerridaResponsabilite

IL.LOL

EssaiNom

EL.LEL

UObliqueNom

Rang = PObliqueNom
Genre = MK - NG