Derrida
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Sur des films (rémanences)                     Sur des films (rémanences)
CinéAnalyse : en suppléant l'absence d'origine               CinéAnalyse : en suppléant l'absence d'origine
Pierre Delain alias Ozzy Gorgo - "L'écranophile", Ed : Guilgal, 1988-2019, Page créée le 6 juillet 1997

 

-

Voyage au début du monde (Manoel de Olivera, 1996-97) - Le monde ancien se vide

   
   
   
                 
                       

logo

 

Manoel, le réalisateur, rentre au Portugal après de nombreuses années d'exil (il a plus de 80 ans). Il retrouve les lieux de son enfance avec un acteur, Alphonse, de père portugais et de mère française, qui n'était jamais venu au Portugal. Le père d'Afonso (qui s'appelait aussi Manoel) a quitté le Portugal au moment de la guerre civile espagnole (il vivait dans un village de montagnes, de l'autre côté de la frontière).

Beaucoup d'émotion. On remonte dans le temps par les souvenirs de Manoel et par la découverte que fait Alphonse de ce petit village d'où son père s'est échappé, et aussi de sa tante (la soeur de son père), toujours vivante. Le village, déjà décimé par les guerres, se vide peu à peu de ses habitants, d'où la remarque du mari de la tante : Nous revenons au début du monde.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Films
CinemaChrono

1996.OL.IVE

ArchiOeuvreArchi

GU.LKD

zm.Oliveira.1996

Rang = YOliveira
Genre = MH - NP