Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Babel, un lieu d'aporie                     Babel, un lieu d'aporie
Sources (*) : Babel, mot polysémique, étrange, intraduisible               Babel, mot polysémique, étrange, intraduisible
Keren Mock - "Hébreu, du sacré au maternel", Ed : CNRS Editions, 2016, p25

 

La construction de la tour de Babel (Etienne Delaune, vers 1575) -

Le nom de Babel, langue sacrée

La tour de Babel doit être abandonnée car son "nom" (shem, un mot répété six fois dans le texte), Babel, est imprononçable, il conduit à la confusion et à la ruine

Le nom de Babel, langue sacrée
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

En énumérant, après le déluge, les descendants de Noé, le texte donne un nom aux peuples de la Terre. Qu'ils aient des noms différents implique-t-il automatiquement qu'ils parlent des langues différentes? Apparemment non, car dans le cas contraire, à quoi servirait le récit de la tour de Babel? Entre le nom et la langue, il faut établir une articulation, comme en témoigne la récurrence du mot שם dans le texte. Ce mot a trois sens en hébreu, chacun étant lié à une forme grammaticale : nom-désignation (shem), adverbe de lieu - là-bas (sham), nom propre nommant un personnage (shem). Sans compter les mentions du personnage qui précèdent et suivent le récit de la tour de Babel, on trouve sept fois cette racine dans les 9 versets. Pour faire lien entre ces mots, le texte multiplie les allitérations :

- Allons, briquetons des briques (Hava nilbena levenim),

- Brûlons jusqu'au brûlé (Veniserefa liserefa),

- Et la brique devint leur pierre (Vatehi lahem halevena leeven),

- Et la matière devint leur matériau (Vehaheymar, haya lahem lehomer)

Dans ces allitérations le verbe est identifié au nom, et le nom émane de l'action. Avec ces jeux de mots le sens et le son se brouillent. Levena en hébreu (brique) signifie aussi lune et blanc. On retrouve dans ce mot even (la pierre). Les matériaux originels (argile) sont mélangés et transformés par l'acte de cuisson. Pour l'homme, vouloir se fabriquer un nom, c'est aussi s'approprier le pouvoir verbal divin. La tour se structure par perméabilité entre le verbe et le nom, par nominalisation de la langue. La matérialisation du nom est une forme de rébellion contre Dieu.

Dans le texte, il n'y a pas de destruction de la tour. Les hommes se désintéressent du projet commun et l'édifice tombe en ruine. Il ne reste plus de cela qu'une trace dans le nom. Ce nom-là (Babel) est imprononçable. C'est lui qui ébranle l'édifice.

 

 

Occurrences du mot Shem (שם) dans le récit de la tour de Babel (Gn 11:2-9).

1 Tout le monde se servait d'une même langue et des mêmes mots.

2 Comme les hommes se déplaçaient à l'orient, ils trouvèrent une vallée au pays de Shinéar et ils s'y établirent.

3 Ils se dirent l'un l'autre: Allons! Faisons des briques et cuisons-les au feu! La brique leur servit de pierre et le bitume leur servit de mortier.

4 Ils dirent : Allons! Bâtissons-nous une ville [faisons-nous un établissement durable] et une tour dont le sommet pénètre les cieux! Faisons-nous un nom (venaase lanu shem) et ne soyons pas dispersés sur toute la terre!

5 Or Yhvh descendit pour voir la ville et la tour que les hommes avaient bâties.

6 Et Yhvh dit: Voici que tous font un seul peuple et parlent une seule langue, et tel est le début de leurs entreprises! Maintenant, aucun dessein ne sera irréalisable pour eux.

7 Allons! Descendons! Et là (sham), confondons leur langage pour qu'ils ne s'entendent plus les uns les autres.

8 Yhvh les dispersa de ce lieu (misham) sur toute la face de la terre et ils cessèrent de bâtir la ville.

9 Aussi la nomma-t-on (shema) Babel, car c'est là (sham) que Yhvh confondit le langage de tous les habitants de la terre et c'est de là (misham) qu'il les dispersa sur toute la face de la terre.

---

10 Voici les générations de Shem ...

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Mock
BabelYhvh

LH.LLM

BabelTexte

LH.MMP

VoixErrance

DD.LKD

XBabelChem

Rang = VBabelRuine
Genre = MR - IA