Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, aux marges de l'université                     Derrida, aux marges de l'université
Sources (*) : Jacques Derrida : que fait son œuvre?               Jacques Derrida : que fait son œuvre?
Pierre Delain - "Pour une œuvrance à venir", Ed : Guilgal, 2011-2017, Page créée le 17 février 2011 Pour plus d'une déconstruction à venir

[On ne peut être fidèle à la pensée derridienne qu'en bordure du logos : là où la philosophie entame sa mutation]

Pour plus d'une déconstruction à venir
   
   
   
[La] matrice derridienne (ce qui s'en restitue) [La] matrice derridienne (ce qui s'en restitue)
                 
                       

L'œuvre derridienne commence par une prise de distance à l'égard du logos et se termine par un clin d'oeil à la raison. Elle oscille, du début à la fin, entre le calculable (rigueur, démonstration, érudition) et l'incalculable (la réitération du "Il faut"), comme si elle devait refléter dans son organisation et son fonctionnement les apories de la raison.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

[Derrida, la philosophie]

-

[Derrida, la raison]

-

[Derrida, logos, logocentrisme, phonocentrisme, phallogocentrisme]

-

En faisant disparaître toute détermination d'un visage ou d'un "moi" qui dit "je", le corps enseignant (anonyme) efface le corps socio-politique qu'il représente

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

- John : Imaginons une suite de boyaux plus ou moins réguliers, s'élargissant ou se rétrécissant par endroits, se croisant, se rejoignant, se divisant, s'écartant, se heurtant les uns les autres. On ne pourrait les traverser que par des passages sombres, étroits, tortueux, dans lesquels on n'arriverait pas à s'orienter, qu'on oublierait au fur et à mesure. Ces passages seraient remplis d'une sorte de boue lourde et poisseuse, qui collerait à la peau, s'accumulerait dans les oreilles et les yeux. La bouche en serait tellement pleine qu'on n'arriverait à peine à parler. On y serait tellement englué qu'on ne pourrait même pas imaginer d'en sortir.

- Dick : Tu parles de la philosophie?

- John : Disons que certaines espèces de plantes, d'insectes ou de mammifères ne pourraient se reproduire que dans un écosystème de ce genre.

- Dick : Quel écosystème?

- John : Dans ce milieu, il n'y aurait que des fragments plus ou moins viraux, qui ne pourraient survivre que sous forme de paroles, de discours, de pensées, de citations, ou autres.

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
   

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Delain
ArchiOeuvreDerrida

AA.BBB

ConceptOrloeuvre

QG.LDF

DeconsAVenir

JF.LLK

DerridaCheminements

RY.FI.EXT

EG_ArchiOeuvreDerrida

Rang = VAO-12000
Genre = -