Derrida
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
CinéAnalyse : en se gardant de toute appartenance                     CinéAnalyse : en se gardant de toute appartenance
Sources (*) : Le cinéloft du Quai               Le cinéloft du Quai
Antoinette Magard - "Le poids de l'abandon", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 20 août 2018

 

-

[(CinéAnalyse) : En se gardant de toute appartenance]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

logo

 

1973.

- Belle (André Delvaux).

2017.

- Tesnota, une vie à l'étroit (Kantemir Balagov, 2017).

2022.

- Athéna (Romain Gavras).

---

Le cinéma, comme tel, peut-il être communautaire? J'en doute, car on ne peut jamais savoir à l'avance qui verra tel ou tel film, et comment il le verra, et on ne peut pas non plus voir un film à plusieurs. Tout film s'expose au regard d'un autre dont on ne peut jamais savoir à quelle communauté il appartiendra.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Belle (André Delvaux, 1973) - Je dois, pour sur-vivre, me dépouiller de tout ce qui m'appartenait : identité, culture, personnalité, profession, croyances, etc.

-

Athena (Romain Gavras, 2022) - Entre des fraternités inconciliables, il faut choisir; qui tente de les concilier les paralyse, les ignore, détruit la fraternité même

-

Tesnota, une vie à l'étroit (Kantemir Balagov, 2017) - Par les brèches de la famille, les fissures de la communauté, s'insinue une extériorité irréductible

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

CineHantise
CineCommun

AA.BBB

CineLoft

IC.LOD

LC_CineCommun

Rang = YCineloftCommunaute
Genre = -