Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook Le cinéma en déconstruction, suivre sur Facebook

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Sur des films (rémanences)                     Sur des films (rémanences)
Sources (*) : Cinéloft : en accueillant l'autre en soi               Cinéloft : en accueillant l'autre en soi
Pierre Delain alias Ozzy Gorgo - "L'écranophile", Ed : Guilgal, 1988-2019, Page créée le 18 fév 2019

 

-

Everything will be fine (Wim Wenders, 2015) - Vivre avec la contre-signature de l'autre

   
   
   
                 
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

logo

 

Ce pourrait être une réflexion sur la question de l'accident, de l'événement. Un jeune écrivain (Tomas) tue accidentellement un enfant (Nicolas), sur la route, mais épargne son frère aîné (Christopher). Mais la question se pose : est-ce que véritablement cet accident fait événement pour lui? On n'en est pas sûr. Finalement, sa vie continue, il continue à écrire, et même de mieux en mieux. Comme le fera remarquer Christopher 16 ans plus tard : c'est injuste. Il a de plus en plus de succès, tandis que la mère de Nicolas et Christopher (une illustratrice incarnée par Charlotte Gainsbourg) n'a pas de succès, elle finira par vendre sa maison. Dans la dernière scène du film, on se rendra compte que ce qui aura fait événement pour Christopher, ce n'est pas la mort de son petit frère, c'est la rencontre d'un père. Il se souviendra de cet homme qui l'a porté sur son dos (avec peut-être une intense satisfaction refoulée de savoir son petit frère mort). En après-coup, Tomas prendra vraiment une place de père. Mais d'avoir accepté cela est-il un événement, au sens fort du mot, pour Tomas lui-même? La question reste ouverte.

Apparemment la culpabilité aide Tomas dans son travail d'écriture, plutôt que l'inverse. Mais on ne sait pas exactement pourquoi ses livres marchent : il commençait à s'améliorer, même avant cet accident.

 

 

Le thème du film est donc la paternité, encore plus que l'inspiration de l'écrivain (simple prétexte). L'écrivain (Tomas) dit à Charlotte Gainsbourg qu'il ne peut pas avoir d'enfant. On ne sait pas si c'est un problème biologique ou psychologique. En tous cas il rompt son couple pour cette raison, et il s'installera avec une autre femme qui a déjà une fille (jouer le rôle de père, sans l'être biologiquement : une tâche d'écrivain). Mais le moment où il a ramené Christopher à la maison est un moment paternel qu'il ne peut nier ni dénier. Christopher le lui rappelera jusqu'au bout, et il finira par l'assumer.

Autre thème du film : l'oeuvre. L'oeuvre de Tomas, c'est l'oeuvre de l'autre. Il la signe avec une certaine réticence, hésitation, sans trop savoir ce qu'il signe, mais l'important n'est pas le contenu, dont on ignore tout, l'important est la contresignature. On voit des lecteurs, des lectrices. Et lorsque, à la demande de Christopher, Tomas dédicace ses livres, ce n'est pas sa propre signature qu'il écrit, c'est celle de Christopher. Dédicacer, c'est prendre acte de la contresignature de l'autre. Tomas ne vit que par là.

Pourquoi avoir fait ce film en 3D? La beauté des paysages du Canada français semble décalée par rapport au thème. Comme l'œuvre de Tomas, elle ///

Un écrivain, Tomas, tue accidentellement un enfant sur une route enneigée du Canada alors qu'il est en pleine dispute avec sa compagne. Il traverse une période sombre, quitte sa compagne, fait une tentative de suicide puis peu à peu se remet à l'écriture en utilisant cet épisode de sa vie. Ce troisième roman est un succès. Il éprouve le besoin de revoir le lieu de l'accident, de revoir la mère de l'enfant, sa maison. Il passe toute une nuit auprès d'elle qui ne cesse de lui répéter qu'il n'est pas coupable, qu'elle aurait dû surveiller ses fils. Sa carrière décolle, il se marie, a une petite belle-fille adorable, devient riche, célèbre alors que la mère de l'enfant continue à mener une existence modeste, solitaire en compagnie de son fils aîné. Devenu adolescent celui-ci va tenter de se rapprocher de Tom, lui reprochant implicitement d'avoir utilisé le drame pour le dépasser et réussir sa vie professionnelle et personnelle. Après une crise conflictuelle entre l'adolescent et Tom, les choses semblent s'apaiser.

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Guilgal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Films
CinemaChrono

2015.WE.NDE

SAOParcours

HE.LHE

zm.Wenders.2015

Rang = ZFilmWendersEverything
Genre = MH - NP